Avec l’année qui s’achève, c’est un anniversaire qui se termine. 2019 aura marqué les 10 ans de Tonavenir. Une décennie durant laquelle la première enseigne de conseil en orientation scolaire à avoir vu le jour en France s’est imposée comme une référence.

Au regard des appréciations laissées par les jeunes et les familles ayant été accompagnés par un.e Conseiller.ère Tonavenir, les plus enthousiastes seraient même tentés de dire comme LA référence.

Avec 93,5% d’avis positifs ou très positifs, le réseau fondé en 2009 par Sophie Laborde-Balen peut en effet se targuer d’avoir largement distancé ses principaux concurrents.

Tonavenir : une méthode qui a fait la preuve de son efficacité

Du concret ! S’il fallait résumer d’un mot l’ADN de la méthode Tonavenir, nous le dirions ainsi. Penser l’orientation scolaire comme la synthèse personnalisée d’informations plurielles liées spécifiquement au collégien, au lycéen ou à l’étudiant à accompagner.

Afin que les propositions précises de métiers et de formations qui lui sont faites soient parfaitement en adéquation avec les souhaits identifiés du jeune, mais aussi avec ses résultats scolaires, ses contraintes personnelles, ses aptitudes, ses éventuels talents…

l'orientation via algorithmePour y parvenir, il ne suffit pas de livrer une liste exhaustive des formations existantes aptes à satisfaire les envies d’un lycéen qui se verrait bien ingénieur, contremaître ou manager.

Il ne suffit pas non plus d’établir le profil psychologique d’un jeune de 14, 15, 16 ou 17 ans pour garantir qu’il s’épanouira dans des études qui paraissent lui correspondre de prime abord.

Et il semble tout autant inconcevable de laisser une application d’Intelligence Artificielle, aussi sophistiquée soit-elle, déterminer l’avenir d’un adolescent.

La méthode Tonavenir est aux antipodes de ces pratiques indifférenciées qui consistent à promettre la lune à ces jeunes désemparés et circonspects. À exploiter mécaniquement et sans le filtre humain de la bienveillance les résultats d’un algorithme omniscient.

Les familles qui consultent un.e Conseiller.ère d’orientation Tonavenir l’ont compris.

En 2020, Tonavenir poursuivra sur le même chemin

Les lycéens actuellement en première seront les premiers à la vivre. Dans le cadre de la réforme du baccalauréat promise par Emmanuel Macron et orchestrée par Michel Blanquer, lycéens et lycéennes devront choisir les 3 enseignements de spécialité qu’ils et elles suivront en classe de première. Puis les 2 qu’ils conserveront en terminale.

Dès la rentrée 2017, Tonvenir avait anticipé le déploiement du Bac 2021. Le Pass Réflexion a été mis au point dans cette perspective. Il s’inscrit dans cette philosophie qui, depuis la naissance du réseau, mise sur la nécessité de nous adapter et d’évoluer au rythme des réformes voulues par l’exécutif.

Beugues Parcoursup version 2 et évolutions de Parcoursup épisode 3, transformation de la PACES, des ECN et de la Sécurité Sociale étudiante… l’année qui s’achève n’aura pas été moins avare en mutations que les précédentes. Qu’elles aient été mal vécues ou mal comprises, il ne nous appartient pas de juger de l’opportunité de leur déploiement.

Il est en revanche de notre responsabilité de prendre en compte les changements opérés afin de rester à la pointe d’un conseil en orientation plus performant que jamais.

Afin qu’en 2020, nous puissions continuer à aider les jeunes qui nous sont confiés à devenir ce qu’ils sont

Les 43 Conseillers et Conseillères du réseau Tonavenir vous souhaitent une très belle année !

WidgetAvisVerifiesEn 2020, pour trouver votre orientation, faites-vous accompagner par un.e conseiller.ère dans votre région