• design textile

Comment choisir une formation artistique ?

« J’aurais voulu être un artiste » regrettait Luc Plamondon dans les paroles de son Blues du businessman. Les conseillers en orientation Tonavenir.net croisent assez régulièrement les clones dépités de ces jeunes « businessmen » en devenir qui ont entamé des études dans des domaines qui en définitive ne leur conviennent pas vraiment.

À l’instar d’une Bettina Rheims mannequin puis journaliste ou d’une Louise Bourgeois étudiante en mathématiques, certains parcours artistiques réussis empruntent des chemins de traverse pour éclore. La vie offre parfois cette chance à ceux, et ils sont nombreux, qui ne savent pas toujours quelle sera leur voie professionnelle mais qui finissent pas la trouver, d’opportunités impromptues en rencontres bienveillantes.

Pour ceux qui n’ont jamais douté de leur intérêt pour les arts, les questionnements ne sont pas moins nombreux. Une fibre artistique ne suffit pas à identifier le métier d’artiste qui lui fait écho. Une inclination pour le dessin ne mène pas toujours aux Beaux-Arts. Pas plus qu’une oreille musicale ne conduit nécessairement à exercer ses talents dans un Conservatoire National.

Les débouchés professionnels, les contraintes de la formation artistique, le parcours scolaire suivi… Font aussi partie des critères à prendre en compte. Il faut donc être capable de faire les bons choix au bon moment. Ce qui suppose de connaître les pré-requis et les enjeux d’une hypothétique destinée artistique.

Les formations artistiques dans le secondaire

parcours avenirAu collège, le premier stade de l’orientation intervient en classe de troisième. Filles et garçons d’une quinzaine d’années disposent de quelques mois pour s’imaginer un avenir et opter pour un premier choix de filière d’études. Le Parcours d’éducation artistique et culturelle et le Parcours Avenir mis en place par la « loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République de juillet 2013 » sont censés faciliter leur démarche.

Les plus résolus et les plus chanceux pourront par ailleurs, dans certaines zones et selon certaines modalités, bénéficier des CHA (Classes à Horaires Aménagés), en arts plastiques, en théâtre…

En seconde générale et technologique, pour muscler leurs connaissances en arts, les lycéens peuvent choisir parmi 2 enseignements d’exploration (si tant est qu’ils aient songé à le mentionner sur leur dossier d’inscription en troisième) et un enseignement facultatif. Il conviendra toutefois de s’assurer que les lycées concernés proposent ces enseignements.

Puis, en fin de seconde, l’étau se resserre : les élèves intéressés par les arts qui n’ont pas choisi un bac TMD (Techniques de la Musique et de la Danse) ou un bac pro Artisanat et Métiers d’Art en troisième, sont invités à sélectionner l’une des 2 filières suivantes :

  1. Bac Littéraire (L) spécialité arts
  2. Bac technologique STD2A (Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués)

Études supérieures d’arts :
plutôt MANAA ou prépa écoles d’art ?

Le choix d’une formation artistique adaptée à ses souhaits requiert le décryptage préalable d’acronymes qui n’ont rien de très créatifs. Aux Beaux-Arts, les études en Arts plastiques commencent par le DNA (Diplôme National d’Art, qui remplace le DNAP et le DNAT), en 3 ans après le bac (ou après une classe préparatoire artistique). Le cursus se poursuit par le DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique), qui conduit au master, en 2 ans après un DNA.

Les bacheliers peuvent postuler en présentant un dossier et espérer être sélectionnés, mais la grande majorité des étudiants concernés ont suivi une préparation privée aux écoles d’art afin d’intégrer l’une des cinquante trois écoles des beaux-arts françaises. Les plus motivés pourront toutefois tenter leur chance au sein des rares établissements publics qui dispensent une formation gratuite. À noter que l’ENSBA ouvrira par exemple une préparation publique en septembre prochain. Ces dernières restent toutefois largement minoritaires.

choisir une formation artistique

« Hide & Seek » – © Félicie Eymard

Pour les Arts appliqués, qui ouvrent la voie à des professions aussi différentes que graphiste, designer produit ou textile, architecte… La manaa (mise à niveau en arts appliqués) est un passage obligé pour les bacheliers qui n’auraient pas opté pour la filière STD2A et qui n’auraient pas les moyens de s’offrir une coûteuse année préparatoire privée. L’inscription se fait par le biais du portail APB pour les écoles publiques et les établissements sous contrat. À l’issue de cette année de préparation, les étudiants suivent une formation en deux ans pour obtenir un BTS.

Enfin, il est possible de s’inscrire en licence à l’université pour suivre une formation d’art. Celle-ci peut déboucher sur un doctorat pour les plus assidus et privilégie la théorie et le développement des connaissances à la pratique. Des passerelles existent vers certaines écoles d’arts appliqués pour celles et ceux qui envisageraient de « professionnaliser » leur savoir.

formation d'artPour compléter ces éléments, nous avons interrogé une étudiante. Félicie Eymard vient d’obtenir son master en design produit au sein d’une école à nouveau désignée comme la meilleure école d’Art et de Design au monde : le Royal College of Art de Londres (RCA). Autant dire que cette jeune fille de 25 ans (la plus jeune de sa promotion) qui déborde de projets ne devrait pas avoir trop de difficultés pour intégrer une entreprise dans les mois qui viennent.

Quelles sont à ton avis les qualités requises pour faire une école d’art ?

Créativité, ténacité, engagement et surtout passion !

Quels conseils donnerais-tu à un lycéen qui envisage de suivre une formation artistique mais qui n’a pas encore une idée précise de l’activité qu’il souhaiterait exercer ?

Je pense que c’est une très bonne chose de ne pas savoir exactement ce que l’on veut faire. Ça permet de laisser toutes les portes ouvertes et du coup d’essayer toutes les possibilités. Je ne savais pas ce que je voulais faire avant d’avoir fait une prépa. Et après je me suis spécialisée. Après avoir essayé plusieurs pistes.

Tu as fait l’essentiel de ta formation artistique à l’étranger (La Cambre à Bruxelles, puis Londres); pour quelles raisons ?

Je crois qu’il est très important de sortir de sa zone de confort lorsqu’on veut faire un métier artistique. Partir à l’étranger y contribue grandement. Et surtout il est essentiel de repenser constamment son processus créatif. Chose qui peut se faire en se confrontant à un système pédagogique différent. Le fait de faire son master dans une nouvelle école permet cela.

Si tu le pouvais qu’aimerais-tu changer ou améliorer dans le mode de formation artistique français ?

La liberté et l’indépendance sont très importantes et doivent être préservées pour ne pas être formaté à une école et ne pas devenir un modèle type de cette école. Mais si l’indépendance est importante elle ne doit pas se faire au détriment de l’accompagnement. Et parfois je trouve que l’on peut manquer de soutien plus approfondi. Par exemple sur la façon de présenter son travail, ou comment utiliser des logiciels 3D, etc. Enfin toutes ces choses qui nous aideraient par la suite à vraiment avoir les bases essentielles. Et puis être accompagné ça veut dire aussi être autorisé à douter, à se tromper, à faire des erreurs. Après avoir terminé ma prépa aux Ateliers des Beaux Arts à Paris, j’ai intégré en 1ère année l’École Supérieure d’art et de design de St-Etienne. Et bien j’ai échoué lamentablement et je n’ai pas été autorisée à poursuivre en 2e année. Mes professeurs avaient sans doute raison, mais j’aurais aimé qu’ils me conseillent, m’expliquent, m’écoutent et m’aident à trouver ce qui n’allait pas plutôt que juste me sanctionner. Cet échec a malgré tout été un tremplin 🙂

À quoi te destines-tu dans les mois qui viennent ?

Tant que je ferais de la création je serai heureuse. Tant que je produirais du travail qui fait sens je serai heureuse. Que ce soit dans ma boite ou dans celle de quelqu’un d’autre mais avec des valeurs et des idées auxquelles je suis sensible.

2018-09-12T13:35:20+00:00