Accueil > Le Mag > Efrei : l’école d’ingénieurs généraliste qui forme à la cybersécurité

Efrei : l’école d’ingénieurs généraliste qui forme à la cybersécurité

9 Déc 2022 | Une école à découvrir

Depuis 1936. Voilà près de 90 ans que l’Efrei forme des ingénieurs à l’informatique et aux technologies numériques. Sur ses campus de Paris/Villejuif et plus récemment de Bordeaux, l’École Française de Radioélectricité, d’Électronique et d’Informatique a aussi développé plusieurs formations autour de la cybersécurité.

L’Efrei s’est bâtie une solide réputation au sein des écoles d’ingénieurs généralistes

Il suffirait d’insister sur le fait que le diplôme d’ingénieur de l’Efrei est certifié par la Commission des titres d’ingénieurs (CTI) depuis 65 ans. Qu’elle est labellisé EESPIG (Établissement d’Enseignement Supérieur Privé d’Intérêt Général) depuis 2015 et membre de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE).

Nous pourrions ajouter que cette année, l’école compte parmi les rares établissements d’enseignement supérieur ayant rejoint l’université Paris-Panthéon-Assas.

Ou encore qu’elle collectionne les podiums au sein des classements du Figaro étudiants, de l’Etudiant, de Studyrama, de Eduniversal… et qu’elle bénéficie de la meilleure image au sein des entreprises (selon une enquête indépendante de 2018).

étudiants ingénieur efrei

Mais juge-t-on les performances d’un ordinateur à l’esthétique de son packaging ?

Il nous a paru plus utile de rappeler que l’Efrei peut s’enorgueillir d’avoir accueilli sur ses bancs quelques ingénieurs de génie.

Sylvain Anichini par exemple (promotion 1977), qui donnera naissance au décodeur Canal+ pour le plus grand bonheur des adeptes de l’émission Nulle part ailleurs et des Guignols.

David Gurlé (promotion 1992), qui, avec Symphony, créera une messagerie ultra sécurisée dédiée au monde de la finance, dans laquelle près de 200 millions de dollars seront investis.

Et puis il y eut le trio Antoine Levasseur (promotion 1999), Sébastien Boutruche (promotion 1997) et Rani Assaf (promotion 1997). Lesquels inventeront la Freebox et avec elle le premier terminal associant accès Internet, télévision et téléphone.

étudiants ingénieur efrei

Cybersécurité à l’Efrei : quelle formation d’ingénieur choisirez-vous ?

Rançongiciels, piratages informatiques, hameçonnage… depuis quelques années, la créativité hostile des hackers n’a jamais été aussi pregnante.

Selon l’Agence Nationale de la Sécurité des Système d’Information (ANSSI), ces cybers intrusions auraient même été multipliées par 4 en 2020.

Une progression qui peut s’expliquer notamment :

  • par le recours croissant des entreprises et des organisations à la numérisation des données et au développement de systèmes informatiques plus ou moins bien sécurisés;
  • par la capacité des « cybermalveillants » à s’organiser et à exploiter ces failles de sécurité.
étudiants ingénieur efrei

Les points forts de l’Efrei

  • Adhérente du Campus Cyber qui regroupe les acteurs majeurs de la cybersécurité
  • Près d’une centaine de partenariats avec des universités internationales pour des opportunités de double diplôme
  • Plus de 60 associations étudiantes qui couvrent tous les domaines (Arts, Entreprise, Culture, Loisirs, Sports, Evénements…)
  • Career center à la disposition des étudiants (aide à la recherche de stages et d’emplois, coaching…)
  • Laboratoire de recherche qui aborde en particulier les sujets liés à la Sécurité et la confiance numérique
  • Innovation’Lab pour donner vie aux projets au sein même du campus parisien

L’Efrei propose plusieurs formations à la cybersécurité

Certes, il existe une dizaine d’autres spécialisations pour le cycle Ingénieur, ainsi que pour les programmes « experts du numérique » (BTS, Bachelor ou Mastère).

Ce sont les formations à la cybersécurité qui nous intéressent aujourd’hui tant elles sont relativement peu répandues dans l’écosystème des écoles d’ingénieurs.

Ingénierie, hacking éthique, cloud, intelligence artificielle, réseau, management… l’Efrei a su conjuguer les enjeux de la cybersécurité avec toutes les composantes des technologies numériques.

Cybersécurité pour le Cycle Ingénieur

A l’issue du tronc commun généraliste du cycle préparatoire intégré de l’Efrei, les étudiants pourront choisir, parmi les 13 spécialisations disponibles, celles qui forment plus spécifiquement à la cybersécurité :

  1. Majeure Cybersécurité SI et Gouvernance
  2. Majeure Cybersécurité infrastructure et logiciels
  3. Majeure Cloud Architecture

L’admission à l’une des 3 prépas intégrées de l’Efrei (Scientifique, Biologie & Numérique, Plus) se fait sur Parcoursup.

Formations post-bac Réseaux & Cybersécurité du Cursus Technologie & Numérique

  1. BTS SIO (Services Informatiques aux Organisations) en 2 ans : admission sur dossier via Parcoursup
  2. Bachelor Ingénierie & Cybersécurité en 3 ans (grade de Licence) : admission sur dossier via le concours Puissance Alpha
  3. Bachelor Cybersécurité & Ethical Hacking en 3 ans (titre RNCP niv. 6) : admission sur dossier via Parcoursup

D’autres formations sont ouvertes aux Bac+3 (Mastère Cybersécurité & Cloud, Master of Science Cybersécurité et IA…).

CYBERSÉCURITÉ & EFREI : L’ENTRETIEN DÉCOUVERTE

Fériel Bouakkaz, Max Agueh et Boussad Ait Salem, Enseignants-Chercheurs en Sécurité & Réseaux, et Dolores Huet, étudiante en 3e année de Bachelor Cybersécurité & Ethical Hacking, ont accepté de répondre à nos questions.

étudiante MGE Excelia
Fériel Bouakkaz

Fériel Bouakkaz

Max Agueh

Max Agueh

Boussad Ait Salem

Boussad Ait Salem

picto tonavenirL’actualité a montré qu’en matière de cybersécurité les pirates parviennent avec de plus en plus d’efficacité à s’introduire dans les systèmes et les réseaux informatiques de ceux qu’ils attaquent. Dans ce contexte fortement évolutif, comment l’Efrei procède-t-elle pour actualiser ses contenus pédagogiques ?

L’Efrei a pour engagement l’excellence académique ainsi que l’innovation pédagogique pour ses étudiants. Face à l’évolution constante de cette menace, l’Efrei doit constamment mettre à jour le contenu de ses formations et sa façon de l’enseigner.

L’Efrei utilise plusieurs leviers pour actualiser ses contenues pédagogiques :

  1. Le premier levier repose sur son équipe d’enseignants-chercheurs dont les activités de recherche à travers l’axe de recherche « sécurité & confiance numérique » portent sur les nouvelles techniques de chiffrement de données, la résilience des systèmes contre les cyber-attaques et la conception de contre-mesures face à des attaques de plus en plus sophistiquées. Les fruits de ces travaux de recherche pointus sont disséminés dans les contenus pédagogiques afin de permettre aux étudiants d’être à l’avant-garde des dernières avancées en matière de sécurisation des systèmes d’information
  2. Le second levier s’articule autour de sa communauté d’intervenants professionnels possédant une forte expertise en cybersécurité dont les activités quotidiennes permettent un enrichissement régulier et continu des enseignements grâce aux études de cas, aux travaux pratiques et aux projets issus de situations réelles de crises cyber
  3. Par ailleurs, des comités de majeures et de perfectionnement, rassemblant des experts issus d’entreprises et d’organisations spécialisées en cybersécurité, sont régulièrement organisés afin d’actualiser les contenus pédagogiques des programmes.

picto tonavenirComment choisissez-vous les intervenants amenés à donner des cours sur la cybersécurité aux étudiants de l’Efrei ?

Les intervenants académiques sont en général titulaire d’un Doctorat gage de solidité de leur expertise tandis que les intervenants professionnels sont en issus d’entreprises partenaires dont l’expertise en cybersécurité n’est plus à démontrer.

Par ailleurs, le choix des intervenants professionnels se fait à travers un processus de sélection exigeant, piloté par chaque responsable de formation avec comme pré-requis une expérience professionnelle solide, attestée et vérifiable qui permets une transmission aux étudiants d’une grande qualité tout en respectant une exigence élevée.

picto tonavenirIl existe à l’Efrei de nombreuses formations et diplômes qui abordent le thème de la cybersécurité. Quels conseils d’orientation donner à un élève de terminal que le sujet intéresse mais qui s’interrogent sur le parcours de formation à privilégier​ ?

Il n’y a pas de parcours type ou de formation à privilégier au détriment de l’autre. Que ce soit une formation courte ou longue, la diversité de l’offre de formation à l’Efrei permet à chaque élève de trouver le parcours qui lui correspond le plus, le critère déterminant étant la motivation et l’exigence à fournir un travail de qualité et régulier.

Par ailleurs, des passerelles sont possibles entre certaines formations de sorte à enrichir les parcours des étudiants et permettre une diversification des profils formés.

Tous ces parcours peuvent se faire en alternance dès la troisième année.

picto tonavenirPour quelles raisons la cybersécurité vous intéresse-t-elle ?

étudiante EfreiDolores Huet • La principale mission d’un expert en cybersécurité est de protéger les données d’une entreprise ainsi que la fiabilité de l’infrastructure d’une entreprise.

Cela m’intéresse car c’est un grand enjeu économique et de réputation pour les entreprises et les personnes de manière générale. Pouvoir atténuer cela et le contrôler me fascine, j’aime par ailleurs aider et me sentir utile.

L’expertise en informatique, la curiosité, sont des éléments importants en cybersécurité et cela regroupe tout ce que j’aime faire de manière générale.

picto tonavenirPourquoi avoir choisi cette formation courte en particulier ?

Cette formation me semblait regrouper toutes les compétences en matière de cybersécurité et l’ouverture nécessaire dans le but de poursuivre vers un master cybersécurité et management et ainsi faire de la gouvernance à la fin de mes études.

picto tonavenirQu’avez-vous principalement aimé à l’Effrei​ ?

Sa réputation auprès des entreprises et le fait qu’il y ait un grand choix d’associations auxquelles adhérer.

picto tonavenirQuels sont vos souhaits ou projets professionnels pour l’avenir ?

Mon plus grand souhait serait de faire de la gouvernance et par la suite du pentest ou bien de travailler dans la cybercriminalité.

Rédacteur : Eric Eymard

Choisissez un sujet

 

En cliquant sur Envoyer, vous acceptez de recevoir nos messages. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. N’hésitez pas à consulter notre politique de confidentialité ICI