Contre Parcoursup et contre toute aide aux inscriptions post-bac

C’était le 6 février dernier. Il neigeait. Les flocons blancs tapissaient silencieusement la France d’une fraicheur hivernale inhabituelle. Le calme épisode météorologique tranchait avec les clameurs naissantes des critiques plus virulentes qu’argumentées formulées à l’encontre de Tonavenir.net et de ses prestations d’inscriptions sur Parcoursup.

Inadmissible de gagner de l’argent sur les plus riches pour Parcoursup au détriment de ceux qui n’ont pas les moyens

De quoi s’agissait-il ? Des Pass Inspiration et Sérénité proposés par les conseillères et les conseillers du réseau pour les inscriptions sur Parcoursup. L’existence de prestations onéreuses destinées à accompagner les jeunes et leurs familles pour une utilisation appropriée du remplaçant d’Admission Post-Bac (APB) drainaient les quolibets plus ou moins constructifs, plus ou moins étayés et plus ou moins correctement orthographiés (plutôt moins dans l’ensemble) provenant de profils guère hétéroclites : responsables, représentants ou membres d’organisations étudiantes, de syndicats…

Voile une boîte qui se fait de l’argent sur votre dos et profite de la mise en place de la sélection à l’entrée des universités pour vous proposer un service payant pour mettre vos enfants en concurrence. Ceux qui auront des parents riche pourront se payer se genre de boîte les autres vont se faire voir !

Il en va des motifs de courroux et des motivations de ceux qui les portent comme des goûts et des couleurs : l’objectivité et l’impartialité sont rarement leur dénominateur commun. Les deux mamelles de la fronde idéologique en somme.

Bravo, encore une super orientation pour les plus favorisé qui ont 400e à mettre dans une lettre de motivation, et pour les autres……… Bha c’est les autres
Ça vous pose pas de problème de faire passer les plus aisée devant les autre juste par ce qu’ils sont aisée

Au royaume de l’opposition systématique les velléitaires sont rois

Sur le fond et suite à l’honneur fait à Tonavenir.net d’être cité dans un article du Monde Diplomatique, on pourra se référer aux quelques éléments de réponses apportés ici :

Au regard des moyens d’actions si peu démocratiques déployés, il est peu probable que nos admirateurs changent d’avis ni même qu’ils acceptent toute forme de discussion. Au moins aurons-nous tenté d’expliquer les raisons d’être de nos activités de conseil en orientation en général, des Pass Inscriptions Inspiration et Sérénité en particulier. Loin donc, des motivations bassement lucratives qui nous animeraient, selon nos détracteurs inspirés.

Exploiter la détresse des lycéen.ne.s en galère … niveau éthique c’est proche du bombardement de civil quoi …

Répétons-le : il est possible de partager le ressentiment de celles et ceux qui dénoncent des réformes injustes et/ou inefficaces conduisant à une université à deux vitesses et plus largement à une offre de formation fondée sur la notion de libre concurrence, tout en souhaitant apporter des solutions concrètes en réponse à une incurie de l’Etat (à moins qu’il ne s’agisse de choix politiques murement réfléchis ?) qui se manifeste depuis belle lurette.

Inscriptions Parcoursup : agir plutôt que gémir

Cela pourrait être notre crédo. Encore une fois, l’un n’empêchant nullement l’autre.

Ainsi, dans le cadre du Pass Sérénité, les Conseillers(ères) Tonavenir accueillent des lycéens et des lycéennes qui, bien qu’ayant des idées assez précises des choix d’orientation qu’ils et elles envisagent, peinent à identifier les formations auxquelles ils et elles peuvent prétendre.

La prestation a été remarquable… Nous avons débuté le travail d’orientation un an avant le bac, sans aucun projet précis et nous sommes maintenant sur le point de remplir « parcoursup » en toute sérénité. Notre conseillère a montré beaucoup de disponibilité, de psychologie mais elle a su également créer un lien de confiance avec notre fille ce qui a permis un réel travail de fond et un choix avisé. Elle a su motiver, encourager avec toujours beaucoup de bienveillance. Un grand merci
Mme Grillet, Maman de Claire en terminale S au Lycée Saint thomas d’aquin, Oullins (69600) ~ 2018

La mission du Conseiller ou de la Conseillère s’inscrit dans une démarche d’accompagnement complète du jeune qui prend en compte 3 éléments en particulier et s’effectue au moyen d’une plateforme collaborative dédiée développée par Tonavenir.net.

plateforme parcoursup

1° Faire coïncider les envies de formations et le niveau scolaire

Grâce à leurs connaissances des formations et des conditions requises pour y accéder, les Conseillers(ères) du réseau sont en mesure de proposer des voeux adaptés au profil scolaire du jeune. Pas vraiment opportun de choisir 6 prépas école de commerce avec 10 de moyenne générale en terminale ES. D’autres cursus plus adaptés pourront être suggérés.

Il est par ailleurs important de s’assurer que les formations sélectionnées correspondent aux contraintes personnelles de la famille : emplacement géographique, durée d’études, passerelles possibles, budget nécessaire… C’est l’ensemble du spectre qui fait l’objet d’une évaluation.

2° Préparer les « projets motivés » Parcoursup

Exigés pour chaque formation sur Parcoursup, ces courriers de motivation sont préparés avec le jeune. Le (la) Conseiller(ère) l’aide à choisir et à mettre en avant ses expériences, à valoriser ses qualités personnelles, à identifier les attentes des formations… Ce travail préparatoire approfondi lui servira aussi dans le cadre de ses futures recherches de stages ou d’emplois.

3° Un suivi des inscriptions post-bac sur plusieurs mois

Les Conseillers(ères) peuvent être amenés(es) à intervenir à chaque étape du processus d’inscription sur Parcoursup. Aide à la sélection des voeux, enregistrement des voeux sur la plateforme (selon le Pass choisi), réponses aux questions et conseils en cours de processus… cette forme de Service Après Prestation peut commencer dès janvier et prend fin début septembre.

En moyenne, selon les cas et les Pass choisis, les services proposés occupent 6 à 12h du temps d’un(e) Conseiller(ère). Soit moins d’une cinquantaine d’euros ht de l’heure. Une fortune « quoi » !

Lorsque mon fils est entré au lycée, j’ai doucement commencé à m’intéresser à ce qui existait en matière d’orientation post-bac. Rapidement, je me suis sentie noyée sous la masse d’informations et de possibilités et faire appel à une personne professionnelle pour nous aider à y voir plus clair s’est imposé à moi. En accord avec mon fils, nous avons fait appel à Marielle Petit de  » Tonavenir.net « , dont je connaissais le parcours et les raisons qui l’avaient amenée à ce métier. Aujourd’hui, à la fin de sa terminale, nous ne le regrettons absolument pas ! Le verdict vient de tomber : mon fils est admis partout, l’objectif est plus qu’atteint !
Nous l’avons contactée dès la première ce qui nous a laissé le temps d’asseoir son projet sans stress, et nous l’avons également sollicitée pour la préparation aux concours d’entrées aux écoles d’ingénieurs post bac. Elle a été une aide vraiment précieuse ! Elle a accompagné, guidé, coaché, conseillé mon fils en tenant compte de son projet, de ses aspirations, de sa personnalité, de ses capacités ; elle lui a fait également prendre conscience de ses forces et ses atouts dont il pouvait douter parfois. Tout cela lui a permis d’arriver devant Parcoursup, et aux examens oraux avec un dossier complet, très bien documenté, et surtout surtout serein. Nous lui sommes reconnaissants et lui disons un très grand merci pour son professionnalisme, son écoute, sa bienveillance, sa disponibilité et son investissement.
Je l’ai déjà chaudement recommandée à plusieurs de mes amis et continuerai encore à le faire !
Maman d’Evann Bonnaventure, lycéen de Terminale S au lycée Cormontaigne de Metz ~ 2018

Les 38 Conseillères et Conseillers du réseau répondront à toutes les questions que vous vous posez sur ces Pass.

2018-09-11T12:16:04+00:00