Ils étaient plus de 700 000 à passer le bac en 2016 et ils ne devraient pas être moins cette année. À nouveau, la question de l’orientation va se poser pour les lycéens. Que faire après le Bac ? Quelle formation choisir ? Pour quelle durée d’études ? Et surtout : vers quelle filière s’orienter ?

C’est l’histoire d’un mec… qui voulait travailler dans le digital !

Il y a quelques années, Adrien Pepin était dans la même situation. Ce jeune homme de 27 ans qui travaille aujourd’hui comme responsable digital d’une école spécialisée dans le web, était un lycéen comme beaucoup d’autres.

…des facilités depuis toujours donc peu de travail fourni… et puis un jour ça ne passe plus ! Pourtant j’ai cravaché en année de terminale pour obtenir ce foutu Bac, même si le lycée ne me passionnait pas vraiment : pourquoi travailler sur les courbes exponentielles ? A quoi cela va me servir ?

Un lycéen comme beaucoup d’autres ou presque… Car depuis Avignon, la ville dont il est originaire, Adrien “s’amusait” à créer des sites web ou à animer une web radio. Alors le jeune homme obtient son Bac S et opte pour un DUT MMI (Métiers du Multimedia et de l’Internet) afin de muscler son engouement pour le xhtml, le php, le javascript et autres mystérieux languages de programmation. Mais son Bac+2 ne lui suffit pas. Craignant de ne pas être suffisamment opérationnel pour se lancer dans le monde du travail, il poursuit ses études et intègre l’école Hetic, “la grande école de l’Internet”.

métiers du web et du numérique

© Adrien Pepin

Son diplôme d’Expert en Ingénierie de la Communication Numérique en poche (niveau Master), il passe 2 ans au sein d’un magazine en ligne qui traite des sujets de l’innovation (Frenchweb), avant d’être recruté par une école parisienne spécialisée dans le Management du numérique (Web School Factory) en qualité de responsable digital.

Depuis 3 ans, Adrien allie sa passion pour le webmarketing et le digital à son envie d’aider les jeunes dans leur orientation, afin de leur faire découvrir les opportunités offertes par le numérique. Un univers d’activités relativement récent et méconnu qu’il s’efforce de faire connaître et de promouvoir.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les métiers du web et du numérique…

adrien pepin responsable digitalCar Adrien vous le confirmerait : quand on évoque les écoles qui forment aux métiers du web, les idées fausses sont légion.

Passage en revue des plus courantes :

1) Informatique, web et numérique, c’est kif-kif et il n’existe que des écoles d’informatique : Faux ! L’informatique est l’un des aspects (techniques), de disciplines et de métiers bien plus étendus : le numérique intègre le web qui lui-même inclut l’informatique, le design, le marketing…

2) Le digital est un domaine réservé aux hommes : Faux ! Outre le fait qu’elle est stupide, l’assertion ne reflète pas la réalité d’un intérêt que partagent les hommes et les femmes.

3) C’est une voie trop spécialisée : Faux ! Les métiers du numérique sont innombrables, fort prisés par les entreprises et amenés à se développer fortement dans les années à venir.

Etudes courtes ou longues, en université ou en écoles spécialisées… en France, il existe plus de 200 formations et spécialisations qui permettent de travailler dans tous les secteurs de l’économie et offrent de réels débouchés à des salaires parfois confortables.

En attendant, découvrez la présentation que nous a envoyée Adrien Pepin : “Métiers du web & formations : comment s’orienter ?”. Au sommaire, lexicologie du numérique, approche métiers, comparatif d’écoles…