• faire ses études en Islande

Poursuivre ses études à l’étranger : la checklist du séjour étudiant !

Bonne nouvelle ! Votre dossier ERASMUS ou MICIFA (pour ne citer qu’eux) vient enfin d’être accepté ? Vous allez partir prochainement pour une expérience inoubliable en tant qu’étudiant à l’étranger ? Reste toutefois à vous organiser correctement jusqu’au jour J. Car pour bien faire les choses, une multitude de préparatifs vous attend !

faire ses études à l'étranger

© Annexx

Billets d’avion et VISA, les pré-requis
 d’un voyage à l’étranger

Dans la mesure où vous connaissez votre point d’atterrissage, vous serez bien inspiré de réserver vos billets d’avion à l’avance. Plus tôt vous réserverez votre vol, plus grande sera l’économie réalisable. Renseignez-vous aussi sur votre terre d’accueil : l’obtention d’un Visa est-elle requise ?

Ces informations peuvent être trouvées facilement sur Internet. Toutefois, assurez-vous d’être bien sur le site officiel de l’administration (ou celui de l’ambassade) concernée. Au Canada (pour ceux qui partent avec le programme MICEFA par exemple) ou bien aux Etats-Unis, de nombreux sites frauduleux existent; ils prétendent vous vendre un ESTA ou un AVE (Autorisation de voyage électronique), alors qu’il n’en est rien. Résultat : vous risquez d’acheter un « faux » AVE pour la modique somme de 50$ (alors que l’AVE « officiel », au Canada, ne coûte que 7$). Ces sites ont une fâcheuse tendance à disparaitre aussi vite qu’ils sont apparus : méfiez-vous !

Partir étudier à l’étranger… En parlant la langue ?

Si vous avez décidé de poursuivre vos études à l’international, c’est sans doute aussi pour maîtriser un peu mieux la langue de votre pays de destination. Votre séjour sur place vous y aidera ! Il peut être malgré tout utile de réviser vos fondamentaux, histoire de faciliter votre intégration et de ne pas être totalement démuni lorsque chercherez votre chemin ou souhaiterez commander votre plat préféré.

Budget d’études : pour ne pas vivre (uniquement) d’amour et d’eau fraîche dans votre pays d’adoption

Ne partez pas à l’aventure sans avoir au préalable évalué votre budget. Bourse d’études, aide du Conseil Régional, prêt bancaire… En fonction des moyens dont vous disposerez, établissez un état prévisionnel de vos recettes et de vos dépenses, en veillant à n’oublier aucun poste important : logement, nourriture, transport, assurances, matériel scolaire…

Vérifiez aussi que votre carte bancaire et vos comptes sont accessibles depuis l’étranger ! Une fois sur place, vous pourrez, si vous y êtes autorisé, chercher un petit job d’appoint pour améliorer les fins de mois. Les campus regorgent d’offres dédiées aux étudiants.

Poursuivre ses études à l’étranger : partir… et puis rentrer !

Vous partez étudier à l’étranger, c’est bien ! Mais à moins que vous n’envisagiez de finir votre vie à Stykkishólmur en Islande, il est probable que vous rentrerez un jour. Alors anticipez !

Avant le départ, veillez à vous mettre à jour sur le plan administratif. Informez les différents organismes (CPAM, mutuelle, banque, administration fiscale…) de votre changement de situation et d’adresse. N’oubliez pas de résilier vos différents abonnements. Assurez-vous de bénéficier d’une couverture santé adaptée à votre situation. Et pensez aussi à effectuer tous vos contrôles médicaux. Les dentistes n’étant pas si nombreux à Stykkishólmur, un contrôle complet ne sera pas superflu. Selon votre destination pensez aussi à demander un permis de conduire international. Et Surtout vérifiez la validité de votre passeport !

Logement étudiant : mieux vaut prévenir que dormir dehors !

Pour trouver un logement étudiant vous pouvez contacter votre université d’accueil afin d’établir un dossier pour un logement en cité U. Les universités travaillent souvent étroitement ensemble et peuvent vous communiquer des bonnes adresses d’hébergement. Si vous avez du temps et de la patience, vous pouvez explorer les sites de location. Autre solution : la colocation.

Poursuivre ses études à l'étranger

2018-06-13T21:16:45+00:00