• Isabelle Grugeaux conseillère en orientation

Isabelle Grugeaux conseillère d’orientation et auteure

Isabelle Grugeaux est Conseillère en orientation à Paris. Bien que pour tout dire, Isabelle avait certainement autant de chance de devenir Conseillère d’orientation qu’un professeur de mathématiques d’enseigner l’histoire de l’art. Pour cette femme qui évolua pendant plus de 15 ans dans l’univers impitoyable de la finance, c’est ce qu’il convient d’appeler un coup de foudre qui fut à l’origine de cette reconversion inhabituelle.

En janvier 2010, Isabelle découvre l’existence de Tonavenir.net dans un article de L’Express consacré à Sophie Laborde-Balen, la fondatrice du réseau. Convaincue d’avoir trouvé le moyen d’abandonner une voie professionnelle jugée quelque peu soporifique, Isabelle tente sa chance : elle prend contact avec la dirigeante pour lui proposer de travailler à ses côtés. Cette dernière vient à peine de lancer son activité en indépendante et n’a pas encore les moyens d’embaucher une conseillère. Mais la motivation d’Isabelle n’a d’égal que sa persévérance. De relances insistantes en rencontres répétées, les 2 dames finissent pas s’entendre. Sophie créera son réseau, Isabelle sera sa première franchisée et se formera à l’orientation.

D’abord en Seine et Marne, désormais dans les 2e, 8e et 9e arrondissements de Paris, Isabelle Grugeaux vient de renouveler son contrat avec Tonavenir.net. Elle conseille les jeunes et leurs familles depuis plus de 7 ans avec le même enthousiasme.

En savoir plus sur Isabelle Grugeaux

Isabelle Grugeaux : Conseillère en orientation Tonavenir.net et auteure Studyrama…

isabelle grugeaux conseillère en orientation

Début 2017, cette soucieuse adepte d’orthographe et de grammaire accepte de rédiger le guide « Que faire avec un bac L ?« , publié chez Studyrama.

On entend communément dire qu’après des études littéraires, il n’y a aucun débouché possible ! Ce guide vous prouvera aisément le contraire. Encore faut-il pour cela apprécier les matières enseignées au lycée, être curieux, aimer lire, rédiger, raconter, être imaginatif, créatif…

Extrait de la préface de « Que faire avec un Bac L ? » aux éditions Studyrama.

Nous avons demandé à Isabelle Grugeaux de partager son expérience d’auteure-conseillère-en-orientation.

picto tonavenir.netQu’avez-vous pensé de votre collaboration avec Studyrama et de ce premier travail d’auteure ?

conseiller en orientation scolaire meauxTrès curieuse de réaliser cette actualisation, c’est une chance d’avoir pu bénéficier de cette collaboration avec notre partenaire privilégié. Présents sans être pressants, les professionnels de Studyrama ont toujours été de bon conseil. C’était la première fois qu’il m’était donné de participer à la rédaction d’un ouvrage et j’ai trouvé cela très prenant mais bien évidemment très intéressant.

picto tonavenir.net

Comment vous êtes-vous organisée pour la recherche des informations et la rédaction ?

Tout d’abord, j’ai lu le guide pour le découvrir et comprendre comment il était structuré. Puis, méthodiquement, j’ai apporté les nouvelles informations en me mettant le plus possible à la place d’un lecteur néophyte.
Beaucoup de recherches et de lectures ont été nécessaires pour trouver les renseignements et tableaux correspondants ! Cela m’a permis de m’approprier les sites du ministère de l’éducation nationale & de l’enseignement supérieur et de la recherche notamment, qui regorgent de données statistiques.
Ce travail m’a également permis d’avoir une vision beaucoup plus globale de l’orientation post bac Littéraire avec des données chiffrées prenant en compte les choix des bacheliers français dans leur ensemble. Très détaillé, ce guide permet de répondre à de nombreuses questions. J’ai hâte de découvrir les autres guides.

picto tonavenir.net

Votre expérience et vos rencontres avec des jeunes et des parents vous ont-ils servi pour la rédaction de ce guide ?

Oui et non !
Oui car j’avais le souvenir de parcours de jeunes étudiant en Littéraire et qui ont choisi de suivre des études universitaires en LEA – Langues étrangères appliquées. Ce qui est finalement une voie suivie par de nombreux jeunes après un bac L.
Et non car certains se sont tournés vers des études plus atypiques. Par exemple, un jeune en terminale L a choisi de suivre des études de commerce international après avoir travaillé son projet d’orientation. Remotivé, il a réussi son baccalauréat et son intégration en BTS. Pourtant, statistiquement, ils sont peu nombreux à intégrer des sections d’enseignement supérieur, qui plus est dans le domaine commercial !

picto tonavenir.net

Les réponses apportées dans Que faire avec un Bac… constitue une première étape utile pour trouver sa voie mais peut-elle suffire ? En quoi votre accompagnement est-il un complément indispensable ?

Oui, il est très important de bien connaitre les filières spécifiques à l’issue de son baccalauréat. Cette démarche peut légitimement s’amorcer dès la seconde ce qui aide le jeune à se projeter et à s’impliquer davantage au lycée. Nous le voyons au quotidien : les jeunes qui comprennent pourquoi ils étudient et qui ont une vision de leur avenir professionnel sont dans la réussite.
Notre aide est un formidable complément à toutes ces informations. Car savoir quelles voies existent est nécessaire mais savoir laquelle va correspondre au jeune est primordial. Bien souvent, le temps de l’adolescence brouille les pistes et les jeunes doutent facilement. Ils ne savent plus qui ils sont, ce qu’ils veulent. Si vous rajoutez à cela des résultats scolaires moyens, une pression parentale (légitime ?), la difficulté s’accroit. Mais j’ai également rencontré des jeunes brillants, qui pouvaient tout faire et qui étaient tout aussi perdus !
Notre long et minutieux travail nous permet de les accompagner avec un objectif précis : qu’ils trouvent La formation dans laquelle ils s’épanouiront.

2018-06-13T21:16:39+00:00