Quel métier choisir ?

La question n’est pas nouvelle. Elle s’est un jour ou l’autre posée aux adolescents indécis et à aux parents prévoyants. Mathilde Pacholski aussi s’est interrogée : que faire avec un Bac brillamment obtenu cette année ? Cette jeune fille originaire d’Anor dans le département du Nord (59), qui a suivi toute sa scolarité au sein de l’établissement Camille-Claudel de Fourmies, a obtenu près de 19/20 de moyenne en S. Elle hésite entre entamer une carrière dans l’aéronautique et développer sa passion pour la flûte traversière qu’elle pratique depuis une dizaine d’années avec assiduité.

Ils sont de plus en plus nombreux à décrocher leur Bac avec des notes qui flirtent avec la perfection, voire qui les dépassent. Ainsi, Myriam Bourhail, numéro une des bachelières françaises en 2014, a dépassé les 21/20 de moyenne dans la même filière que Mathilde. Au total, grâce au système des options mis en place au début des années 2000, 240 bacheliers ont réussi l’examen avec plus de 20/20. Et 85% d’entre eux avaient suivi un cursus Scientifique.

Malgré ces excellents résultats, les doutes persistent souvent. Université, IUT, Classes Préparatoires aux Grandes Écoles… Le champs des possibles est d’autant plus étendu que les réussites au Baccalauréat sont grandes. L’année dernière, selon les chiffres du Ministère de l’Éducation Nationale, une grande majorité de nouveaux bacheliers (65%) optait pour une inscription en cycle de Licence. Ils n’étaient qu’une petite quarantaine à privilégier les CPGE.

Et Mathilde demanderez-vous, que compte-t-elle faire à la rentrée ? À vrai dire, elle n’a pas véritablement choisi. Elle s’offre une année transitoire, une période de « découverte » comme elle l’appelle, durant laquelle elle musclera ses compétences en physique-chimie dans le cadre d’une année préparatoire et suivra des cours de musique au Conservatoire de Valenciennes. La décision finale interviendra en 2015.

Sources :
La voix du Nord
Le Monde Campus
Ministère de l’Éducation Nationale