Budget logement, restauration, santé, loisirs… en France, près d’un étudiant sur deux aurait une activité rémunérée pour vivre et financer ses études. Selon l’Observatoire de la Vie Etudiante (OVE) à l’origine de l’enquête, la durée de cette activité rémunérée serait de 6 mois par an pour plus d’un étudiant sur deux.

Emploi étudiant : parfois nécessaire mais pas toujours opportun

Avec un coût de la vie étudiante qui augmente sans discontinuer depuis une décennie, 2 étudiants sur 10 au-dessous du seuil de pauvreté, et une politique publique qui ne brille guère pour ses inclinations philanthropiques, l’emploi étudiant apparaît comme une source de financement complémentaire non négligeable.

Toujours selon l’OVE, ce type d’emploi représenterait près de 30% de leurs ressources mensuelles moyennes. Outre ses cours, révisions, examens, l’étudiant doit donc aussi s’atteler à trouver ce travail qui lui permettra, si possible, d’aller jusqu’au bout de sa quête de diplôme.

Mais quelle devrait être la part de temps dédiée à l’exercice d’une activité complémentaire au détriment de celle consacrée à étudier ?

Selon une étude de l’INSEE datant de 2009, le taux de réussite aux examens doublerait pour les étudiants n’ayant pas d’activité salariée.

Autrement dit, travailler plus conduirait à réussir moins.

Si les statistiques montrent qu’en réalité l’activité rémunérée peut favoriser la réussite aux examens quand elle n’occupe qu’une proportion raisonnable du temps dont dispose l’étudiant, la probabilité d’échouer augmenterait sensiblement au-delà d’une quinzaine d’heures par semaine d’activité rémunérée.

Attention à ne pas faire de son job étudiant une activité salariée à temps plein.

trouver un job étudiant

Quand job étudiant et orientation scolaire sont liés

Le Conseil Économique Social et Environnemental aussi s’est intéressé aux activités rémunérées des étudiants.

Dans son rapport Le travail des étudiants publié en 2007, il pointe notamment les liens existant entre l’orientation scolaire et l’activité rémunérée de cette population.

Le CESE aborde non seulement les conséquences d’une orientation bâclée sur la suite d’un parcours étudiant,

Une mauvaise ou une non-orientation pourrait ainsi entraîner un désintérêt du jeune pour la formation entreprise et le conduire à privilégier de travailler puis finalement à abandonner ses études.

mais il insiste aussi sur les bénéfices des jobs étudiants au plan de l’orientation ou de la réorientation en cours d’études.

(ces premières expériences professionnelles) peuvent aussi avoir un impact significatif sur l’orientation en cours d’études en confirmant ou en infirmant un choix, ou en ouvrant de nouveaux intérêts professionnels, ainsi que sur l’insertion professionnelle à la fin des études. Ainsi, une expérience professionnelle, quels qu’en soient le secteur d’activité et le niveau de l’emploi occupé, constitue un plus apprécié par les recruteurs, en termes d’aptitudes et de savoir-être professionnels.

Ici encore, la modération semble donc de mise.

chercher un job étudiant

Comment trouver un job étudiant ?

Avec plus de 2,6 millions d’étudiants en France, dont près de la moitié enclins à arrondir les fins de mois difficiles en travaillant, le marché est vaste. Les solutions pour trouver un petit boulot plus ou moins récurrent ou un stage rémunéré le sont tout autant.

Voici une sélection non exhaustive de sites et d’applications qui diffusent des offres d’emplois et/ou facilitent les mises en relation entre étudiants et entreprises.

Complétons cette liste avec Student Pop, l’un des derniers acteurs à avoir vu le jour sur ce secteur et qui recrute des étudiants ayant le statut d’auto-entrepreneur.

Ouriel Darmon, son fondateur, a accepté de répondre à nos questions.

picto TANIl existe pléthore d’acteurs sur le marché des offres d’emplois, y compris sur la cible spécifique des étudiants. Qu’est-ce qui distingue véritablement Student Pop de ses concurrents ?

ouriel darmon fondateur student popLe tout premier point, c’est le mode de fonctionnement, qui est un mode cher à Student Pop :

Ce n’est plus à l’étudiant d’aller chercher ses missions, les missions viennent à lui.

Aujourd’hui, pour pouvoir faire des petits boulots, un étudiant doit s’inscrire sur une multitude de plateformes, postuler à 150 missions, attendre des journées avant d’avoir un retour pour recevoir finalement 3 pauvres réponses négatives.

Même sur les plateformes de jobbing étudiant aujourd’hui, il faut postuler à toutes les missions, attendre une réponse et souvent avoir un retour négatif.
Chez Student Pop, l’étudiant reçoit la proposition de missions sur son téléphone. C’est une mission qui aura été sélectionnée pour lui, et il est donc quasi sûr de l’avoir : ce qui est tout de même beaucoup plus motivant !

Être bien payé et travailler en toute sécurité

Student Pop paye les étudiants 20 à 30% au dessus du SMIC quand les agences d’interim payent majoritairement 7/8 euros de l’heure en facturant le client entre 30 et 40 euros de l’heure !

Student Pop est le seul à payer les étudiants pour les frais annexes : quand un étudiant passe plus de 30 minutes dans les transports pour se rendre sur sa mission, il est rémunéré. Quand un étudiant se déplace pour venir chercher ses flyers, il est payé pour son déplacement. Chaque temps investi par le student est rémunéré. Un modèle de rémunération que seul Student Pop a mis en place.

Student Pop a été le premier à payer les étudiants 5 jours après la mission : pas besoin de courir pour aller chercher son chèque un mois après sa mission. Un modèle largement repris par les concurrents depuis.

Student Pop est pionnier dans la mise en place d’une RC PRO et d’une prévoyance :

  • Si l’étudiant casse du matériel lors de sa mission, il n’aura rien à débourser car il sera couvert
  • Si l’étudiant se blesse lors de sa mission, il sera dédommagé financièrement car il ne pourra plus travailler

Une bonne compréhension des envies mais aussi des contraintes clients

trouver un emploi étudiantLes entreprises rêvent de travailler avec des étudiants parce que c’est cool !

Pourquoi c’est cool pour les clients ? Parce que les marques aiment être associées à la jeunesse, que les étudiants sont dynamiques, que les clients des clients (de l’ado à la mamie) apprécient de voir des students, qu’ils dégagent une bonne image pour la marque et parce que c’est dans l’air du temps d’être représenté par des jeunes qui sont aussi eux mêmes des consommateurs ultra tendance.

Le problème ? C’est qu’ils trouvent galère de gérer et de travailler avec des étudiants pour plusieurs raisons : désistement de dernière minute, manque de ponctualité, manque de motivation, compétences insuffisantes, emploi du temps compliqué…

Alors Student Pop innove en proposant des solutions à chaque problème rencontré :

  • système de back-up qui offre un taux de présence de 99%,
  • mise en place d’outils permettant de checker la géolocalisation si l’étudiant,
  • rémunération 30% au-dessus de celle du SMIC et dédommagement pour son transport,
  • pools d’étudiants briefés et formés avant la mission,
  • constitution d’équipes dédiées pour un même besoin pour satisfaire le planning du client…

trouver un job étudiant

picto TANAu-delà de la promesse du « bon job, adapté à votre personnalité & à vos envies », qu’apporte réellement Student Pop aux étudiants inscrits ?

De la liberté, de la flexibilité et de la facilité.

Plus besoin de s’engager sur du 15/20 ou trente heures par semaine, il peut accepter les missions en fonction de son emploi du temps et ne plus avoir à choisir entre étudier et travailler.
Quand un étudiant reçoit une mission, il la reçoit directement sur son téléphone : pas besoin d’aller scruter une liste de missions et de postuler à chacune (comme expliqué dans l’introduction).

Student Pop a développé une appli fun et ergonomique qui centralise toutes les infos : adresse de la mission, infos sur la tenue, brief client, vidéo de présentation et un chat sur lequel l’étudiant peut échanger directement avec le responsable opérationnel Student Pop et le client.

Donner du sens à son travail et progresser professionnellement

Student Pop est un des premiers a avoir instauré un entretien individuel physique qui permet de comprendre leurs motivations, leurs envies pour leur adresser les missions sur lesquelles ils seront les meilleurs mais surtout de balayer tous les clichés et préjugés habituels (qu’ils soient géographiques, par rapport à leurs origines ou par rapport à leurs études…).

Un étudiant peut dire s’il ne souhaite pas intervenir sur Paris et ne recevra que des missions en banlieue parisienne.
étudiante au travailDurant cette entretien, l’étudiant est libre de dire qu’il ne veut pas faire de distribution de flyers et ne recevra jamais ce type de missions.

Il peut montrer ses talents cachés : un étudiant en méca peut se révéler être un excellent commercial lors de l’entretien !

Student Pop accompagne les étudiants pour les faire monter en compétences et les professionnaliser pour leur premier pas dans le monde du travail. C’est un facteur ultra motivant pour les étudiants !

Un étudiant qui est à l’aise sur une mission, peut rapidement devenir Référent. Il va donc gagner en responsabilité de management et être mieux payé.

Un étudiant qui est super bon et responsable, peut devenir un Brand Ambassador : il devient alors responsable d’équipe. Il sera en charge de briefer les étudiants, est en contact avec le client, supervise les missions…

Des rencontres !

Au delà de l’aspect professionnel, Student Pop organise régulièrement des soirées avec les étudiants pour les étudiants pour qu’ils puissent se rencontrer, échanger entre eux dans un cadre plus décontracté. C’est l’occasion pour eux de rencontrer des étudiants d’autres horizons, de créer de nouvelles amitiés et de se faire des contacts quand on s’apprête à intégrer le marché de l’emploi.

Une initiative tellement appréciée par nos étudiants que certains ont pris l’initiative de créer le Bureau des Students.

étudier et travailler

picto TANLes étudiants Student Pop doivent-ils avoir un profil et/ou un parcours d’études particulier pour intéresser les entreprises adhérentes ?

Absolument pas ! La richesse de Student Pop c’est justement la diversité des profils et les parcours atypiques qui font voler en éclat les standards tant ancrés dans les esprits (ex : un bon animateur commercial vient forcément d’école de commerce…).

étudiant qui étudiePremièrement, ce n’est pas l’entreprise qui choisit les étudiants qui vont intervenir sur ses missions mais Student Pop ! Les entreprises nous font totalement confiance sur notre capacité à proposer les bons profils.

Par ailleurs, les entretiens individuels que nous menons nous permettent de déceler les capacités de chacun et parfois de révéler des talents que les études ne nous auraient pas laisser imaginer.

Un de nos meilleurs exemples c’est Wara, étudiant en compta, 319 missions à son actif et qui a touché à tout type de missions parce qu’il avait justement envie de se découvrir d’autres talents. En deux ans, il est ainsi passé par des coups de pouces manuels, de l’animation commerciale et même de la logistique dans les hôpitaux !

La motivation et l’envie, peu importent les compétences, restent nos meilleurs critères de sélection. Nous préférons un étudiant motivé que nous allons formé et accompagner pour le faire monter en compétence plutôt que de choisir des profils prêts à l’emploi qui n’ont pas les crocs !