• cv curriculum vitae

Rédiger un cv étudiant réussi : 8 conseils utiles

Récemment, j’ai eu l’opportunité de consulter quelques dizaines de curriculum vitae envoyés en partie par de jeunes bacheliers à la recherche d’une formation dans l’enseignement supérieur, en partie par les diplômés d’une école de commerce qui sollicitaient un stage en entreprise.

Et bien s’il ne devait y avoir qu’un seul conseil à prodiguer aux filles et aux garçons qui s’apprêtent à rédiger leur cv étudiant, ce serait : faites preuve sinon d’empathie en tout cas d’une bienveillante compréhension pour celui ou celle qui va vous lire.

Autrement dit, efforcez-vous de vous mettre à la place d’une personne dont la lourde tâche consiste à recevoir, trier, classer, sélectionner, départager des dizaines, parfois des centaines de postulants dans un laps de temps le plus souvent réduit. Une mission dont il n’est sans doute pas déraisonnable de penser qu’elle se révèle d’autant plus fastidieuse que l’examen des candidatures accumulées progresse.

rédiger un cv étudiant

Mais alors comment rédiger un cv étudiant réussi ?

Voici quelques conseils qui vous permettront d’éviter les erreurs les plus courantes et de faire émerger votre candidature.

1° Pensez à la présentation ! « La forme, c’est le fond qui remonte à la surface » disait Victor Hugo. La mise en page, le choix typographique, la structuration des informations qui vous concernent… Participent d’une plus grande clarté qui facilitera la lecture de votre cv et augmentera vos chances de séduire votre interlocuteur. N’oubliez pas que selon plusieurs études réalisées aux États-Unis notamment, le recruteur passerait moins de 10 secondes sur chaque curriculum. Par conséquent, construisez clairement votre parcours avec des têtes de chapitre adaptées, évitez les polices trop… Créatives, les smileys et autres illustrations farfelues, les corps 6 nécessitant le port d’une loupe, etc. Enfin, soyez synthétique : une page doit suffire à vous présenter.

2° Relisez-vous attentivement ! Que penser d’un candidat susceptible de se voir confier un travail méticuleux qui écrirait : « je vous joins mon curiculhomme vité » ? En entreprise, selon le poste à pourvoir, l’orthographe peut constituer un critère de sélection important. Alors pensez à vérifier chacun des mots utilisés, vos accords, votre syntaxe…

3° Adaptez votre cv ! Il n’est pas certain que la mise en avant de votre intérêt pour la philatélie suffise à convaincre l’école d’infirmier pour laquelle vous postulez que vous avez le profil idéal. Pas plus que ce « Futur dirigeant d’entreprise » qui orne l’entête de votre cv en corps 25 et en rose fuchsia incline le responsable à vous octroyer ce poste de commercial qui vous tente. Votre cv doit être modulable; il est important que vous puissiez le personnaliser en fonction de votre cible et/ou du poste à pourvoir.

4° Soyez cohérent ! Veillez à diffuser une information identique quel que soit le support sur lequel vous apparaissez. Vanter vos talents d’orateur sur LinkedIn, vos compétences rédactionnelles sur Viadéo et votre passion pour les chevaux islandais sur votre cv risque de laisser perplexe. Par ailleurs, assurez-vous aussi que les périodes présentées (études, stages…) coïncident et que votre parcours est complet : plutôt que de vous rencontrer pour obtenir des précisions sur ce « trou » béant de 8 mois qui apparaît sur votre cv, un recruteur préférera écarter votre candidature. Une période d’inactivité même prolongée peut être valorisée pour évoquer un voyage, une formation complémentaire, un centre d’intérêt satisfait… dont vous pourrez plus facilement parler lors d’un entretien.

5° Soyez précis ! Rédiger un cv étudiant concis n’exclut pas d’être suffisamment explicite; plutôt qu’un « espagnol courant » approximatif, faites référence à vos résultats à un test de langue reconnu ou détaillez un peu dans quel contexte vous avez pratiqué une langue. Et si vous nommez une entreprise qui vous a accueilli en stage, que le recruteur a peu de chance de connaître, précisez son secteur d’activité, son éventuel rattachement à un groupe plus important, sa région d’implantation…

6° N’en faites pas trop ! Certes, les stages en entreprise ont parfois tendance à s’éterniser. S’ils vous permettent de revendiquer une plus grande expérience, le stage demeure un stage. Les 6 mois que vous avez passés dans un cabinet d’expertise comptable ne font pas pour autant de vous un commissaire aux comptes. Restez humble dans l’intitulé de la fonction que vous avez occupée tout en insistant sur les prérogatives qui vous étaient confiées.

7° Souriez vous êtes filmé ! À moins que vous ne postuliez pour Monsieur Muscle ou Miss Univers, sur un cv, la photo n’est pas n’a pas un caractère obligatoire. Si toutefois on vous la demande ou que vous décidez d’en mettre une, préférez une simple photo d’identité sur laquelle vous souriez, au selfie de votre dernier anniversaire en boîte de nuit.

8° Faites preuve de bon sens ! à moins qu’il ne ressemble à une affichette pour la prochaine kermesse de Relecq-Kerhuon dans le Finistère, votre cv a toute les chances d’être lu pour ce qu’il est ! Ce « curriculum vitae » que vous avez cru bon d’ajouter en titre sur votre curriculum vitae est donc à peu près aussi utile qu’un autocollant « Bretagne » sur la coiffe d’une bigoudène.

2018-11-12T15:59:15+00:00