Take Me UP : une année de césure pour créer du lien avec soi et le monde

2 Fév 2022 | Une école à découvrir

Take Me UP est un programme de césure unique et personnalisé proposé par le Groupe d’enseignement supérieur IGS.

Il comprend deux périodes « d’ouverture » d’un semestre chacune : ouverture à soi et ouverture au monde.

Notre promesse :
Vous permettre d’apprendre à vous connaitre, vous enrichir, vous ouvrir aux autres et au monde en vous appuyant sur deux piliers : l’international et la connaissance de soi.

Conçu pour les jeunes de 17 à 24 ans, Take Me UP devrait donc séduire les bacheliers indécis et les étudiants qui envisagent une réorientation ou s’interrogent sur une poursuite d’études. Mais le programme comblera aussi celles et ceux qui rêvent d’une pause méritée !

message take me up

Les points clés du programme Take Me UP

  1. Deux aventures : la première sur Malte dès septembre pour muscler son anglais et profiter d’ateliers pour mieux se connaitre et développer ses soft skills; la seconde dédiée à l’ouverture sur le monde avec la possibilité de partir en semestre d’études sur un campus (des dizaines de destinations accessibles), de faire un stage ou une mission humanitaire à l’étranger;
  2. Un programme au sein d’un établissement d’enseignement supérieur garantissant le statut d’étudiant et permettant l’obtention de 60 ECTS à l’issue du programme;
  3. Un programme de césure animé par des professionnels aux profils disparates (consultants, Chef, artistes, enseignants…);
  4. Certificat(s) linguistique(s), préparation au TOEFL et certificat EUROPASS;
  5. Conseil et accompagnement tout au long du programme;
  6. Passerelles pour intégrer l’une des écoles du groupe IGS ainsi que les universités partenaires à l’international
  7. Un accompagnement avant, pendant et après Take Me UP : un coach dédié tout au long de l’aventure. Pour vous permettre de bien préparer votre vie après le programme : préparation de candidatures, concours, tests d’admissions, entretiens …

Le programme Take Me UP, c’est une année de césure bénéfique, pas 12 mois de vacances !

Alors que dans les pays Nordiques par exemple, elle est une étape parfaitement normale dans le parcours d’un jeune, en France, la césure n’enchante guère de prime abord.

Une année de perdue ! Tu n’auras jamais la motivation pour reprendre des études ! Comment justifier ce « trou » dans ton cursus ?

Si la linéarité d’un « parcours scolaire à la française » peut satisfaire les profils dont les ambitions professionnelles sont actées et les formations d’ores et déjà ciblées, qu’en est-il des élèves circonspects ou qui ont quitté le système scolaire ? Que conseiller aux étudiants qui regrettent leurs choix de formation passés ou hésitent sur la suite à donner à leur parcours actuel ?

Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide.

Parce qu’il s’inscrit dans un savant dosage d’aventure internationale ou professionnelle, de coaching personnalisé et d’ateliers de développement personnel, Take Me UP se positionne comme un révélateur de ses propres talents et vocations.

Il a pour dessein de faciliter des choix d’orientation et de donner un sens à ces choix.

étudiants take me up
take me up anglais

1ère période du programme Take Me UP pour découvrir ses soft skills

S’initier à l’art de la négociation, apprendre à libérer sa parole en public, développer ses compétences en gestion de projet… ce premier semestre tend à faire grandir sa confiance en soi. Il pourrait être défini comme une période d’incubation de ses propres talents.

Le développement personnel et l’engagement pour découvrir sa propre valeur et en être fier tout en s’impliquant pour aider ceux qui nous entourent car nous avons tous besoin de donner du sens à notre vie.

A travers la cuisine, la danse, le théâtre, la réalisation d’un film, la mise en oeuvre d’un projet d’engagement solidaire, de façon individuelle ou en groupe, en anglais ou en français… les ateliers, les séminaires et les projets en équipes du programme Take Me UP mènent à la découverte de soi.

2e période du programme Take Me UP pour se confronter au monde qui nous entoure

Immersion culturelle dans une université américaine, russe ou espagnole, découverte du management en Chine, service civique ou stage d’entreprise en France ou à l’étranger… cette seconde période entrouvre tant de portes qu’il pourrait être difficile d’en sélectionner une.

C’est la raison pour laquelle les équipes du programme Take Me UP accompagnent chaque étudiant dans le choix d’une expérience adaptée à ses souhaits et aux talents révélés lors de la 1ère période.

étudiante takemeup

TAKE ME UP : L’ENTRETIEN DÉCOUVERTE

Florence Lebois Galy, Fondatrice du programme Take Me Up et directrice des relations internationales du Groupe IGS, a accepté de répondre à nos questions.

étudiante take me up
picto tonavenirComment vous est venue l’idée de lancer TAKE ME UP ?

directrice take me upFLORENCE LEBOIS GALY • Take Me UP est le fruit de nombreux constats concernant la difficulté que les jeunes ont aujourd’hui a trouvé leur voie, à définir leurs souhaits, à connaitre leurs talents, à découvrir le monde qui les entoure.

Le système éducatif français ne laisse pour ainsi dire pas de place pour prendre le temps de murir des décisions de parcours universitaire ou professionnel et les jeunes se trouvent trop souvent dans des impasses ou dans des choix par défaut plus que par conviction.

Take Me UP a ainsi vu le jour pour accompagner tous ceux qui souhaitent à la fois prendre du temps pour en gagner, vivre une aventure humaine et internationale inoubliable et être accompagner par des professionnels et experts pour leur permettre de passer un cap et se lancer dans la prochaine étape de leur vie en pleine conscience de ce qu’ils sont et de ce qu’ils souhaitent devenir.

Nous sommes partis du constat que de plus en plus de jeunes ont besoin aujourd’hui d’un temps constructif pour s’épanouir et se lancer ou se relancer dans la vie étudiante ou professionnelle. Take Me UP offre aux jeunes le temps de reconnaître et de nourrir leurs talents. Cette année de césure est la seule en France où l’on prend le temps de se découvrir tout en vivant une expérience interculturelle et internationale.

picto tonavenirComment expliquez-vous cette indifférence, voire cette appréhension pour les enseignements qui touchent à la connaissance de soi ?

Le système éducatif français a toujours condamné ceux qui ne suivent pas un parcours linéaire classique et qui ne sont pas dans l’excellence au niveau des matières dites traditionnelles ou des ‘hard-skills’ facilement mesurables comme les mathématiques, le français, les sciences…

Cette indifférence voire ce rejet des compétences dites douces (soft-skills) ne peut toutefois pas continuer et la France prend progressivement conscience de leur importance dans le monde d’aujourd’hui et de demain.

Les entreprises les qualifient comme déterminantes. L’adaptabilité, la créativité, la communication et l’empathie sont considérées comme des softs skills essentielles dans le monde de l’entreprise.

Aujourd’hui, les professionnels sont nombreux à penser que le savoir-faire s’apprend sur le tas et que le savoir-être reste indispensable pour être productif. Or les soft skills sont négligées par 80% des jeunes diplômés alors qu’elles deviennent primordiales, selon une étude de Linkedin pour Business Insider.

En suivant le programme Take Me UP, chaque jeune va avoir la capacité de déceler, d’acquérir, de mettre en valeur et de développer les nombreuses soft-skills qui lui permettront de faire la différence, de prendre du recul, de faire des choix réfléchis, de s’épanouir et de croquer la vie avec confiance et fierté.

picto tonavenirComment aidez-vous vos étudiants à choisir parmi les nombreuses possibilités offertes au 2eme semestre​ ?

Rien de plus simple : en écoutant, accompagnant et encourageant chaque jeune.

Dès leur intégration au sein du programme Take Me UP, chaque participant bénéficiera d’un test de personnalité et d’orientation puis sera accompagné individuellement par un coach qui va l’aider à construire son projet notamment pour faire le bon choix d’une expérience qui lui correspond sur la seconde partie du programme.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, nous avons ouvert de nombreuses portes aux étudiants pour qu’ils puissent vivre leur rêve : partir sur un campus américain ou en mission humanitaire en Asie du Sud-Est, faire un stage sportif en Espagne ou aider des jeunes en difficulté en France : Tout est possible.

L’objectif est l’épanouissement et l’enrichissement de chacun à travers une expérience unique et inoubliable qui leur permettra de donner un sens à leur avenir.

picto tonavenirQue diriez-vous aux familles ou aux jeunes qui hésitent encore à s’engager dans cette année de césure ?

Et si une année de parenthèse était le meilleur investissement pour votre avenir ?

  • Des résultats scolaires exceptionnels pour la suite de votre parcours,
  • Une maturité et un bien-être qui vous permettront de réussir et de faire la différence,
  • Des perspectives de carrière plus larges,
  • Une capacité à prendre du recul, à faire des choix réfléchis, à s’épanouir et à croquer la vie avec confiance et fierté.

Choisissez un sujet