Accueil > Le Mag > ICD Business School : l’école qui mêle excellence académique et réseau associatif étoffé

ICD Business School : l’école qui mêle excellence académique et réseau associatif étoffé

21 Mar 2022 | Une école à découvrir

Parce qu’un étudiant épanoui gagne en efficacité, les parcours de formation proposés à l’ICD Business School (membre de la Conférence des Grandes Ecoles) intègrent à la fois excellence pédagogique et vie étudiante foisonnante.

Associations et activités étudiantes sont ainsi largement présentes au sein de l’Institut de Commerce et Développement.

A l’ICD, la vie associative est une composante indissociable du parcours de formation

ICD Business School a fêté ses 40 ans en 2020. Installée sur les campus de Paris et de Toulouse, l’école du Groupe IGS forme ses étudiants aux métiers du Commerce, du Marketing, du Business Development et de l’Evénementiel.

Mais au-delà de l’exigence pédagogique apportée aux formations proposées, c’est la richesse de la vie étudiante qui séduira les futurs étudiants de l’ICD.

Festivals, soirées, séjours à l’étranger, conférences, expositions, sports, projets professionnels et humanitaires… les événements concernés sont aussi nombreux que les thématiques dont ils relèvent et à même de satisfaire les envies les plus éclectiques.

Cette vie associative se déploie autour de 3 grands thèmes complémentaires :

  1. Les Clubs associatifs de l’ICD : cours d’oenologie ou de hip-hop, actions humanitaires, création d’un site e-commerce… quel que soit le Club choisi, l’étudiant découvre l’engagement associatif au gré de ses passions ou de ses centres d’intérêt.
  2. Le Bureau des Associations (BDA) : il gère l’ensemble des événements mis en place par les écoles du Groupe IGS. L’organisation de la journée d’intégration au parc Astérix, d’une soirée d’intégration, d’un séjour de ski, d’un « laser game », d’un tournoi de pétanque… ou même participation à la Course Croisière de l’EDHEC, font ainsi partie des innombrables projets susceptibles de fédérer tous les étudiants du groupe.
  3. Les événements professionnalisants : ils permettent aux étudiants de mettre en application ce qu’ils apprennent en cours. Des Journées HEP (Humanisme, Entrepreneuriat, Professionnalisme) à la Semaine des arts ou au Business Game Inter-écoles… ces dispositifs constituent un aperçu utile des enjeux « business » inhérents au monde de l’entreprise.
vie associative ICD BS
vie associative ICD BS

Bachelor ou Master : les programmes post-bac de l’ICD se conjuguent aussi au pluriel

A l’ICD, les bacheliers pourront choisir entre 3 formations post-bac accessibles via Parcoursup :

Le Programme Grande Ecole (PGE) de l’ICD est un cursus en 5 ans menant au Grade officiel de Master sur les campus de Paris ou de Toulouse.

Il comprend d’abord 3 années de découverte et d’approfondissement autour de disciplines variées : Marketing & Relation client, Management, Business development, International…

Puis, dans le cadre du cycle Master, les étudiants développeront leurs acquis :

  • cours théoriques de spécialisation (Marketing digital et innovation, Management de l’expérience client…),
  • pratique professionnelle dans le cadre de stages ou de contrats d’alternance en entreprise,
  • expérience internationale (et possibilité de double-diplôme avec des universités partenaires).

Le Bachelor ICD Business development est une formation en 3 ans permettant d’obtenir un diplôme Bac+3 de « Responsable du développement Commercial et Marketing », visé par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Il comprend 2 options de parcours au choix (« Event Management » ou « Business Development ») et des expériences en entreprise et à l’international.

Le Bachelor Digital et Stratégies d’entreprise est un programme visant à associer les enseignements d’une école de commerce (ICD) et d’une école d’ingénieur (EPF).

Titre certifié par l’Etat de Niveau 6, ce Bachelor s’articule autour d’une triple formation : Technique & Scientifique, Numérique et Métier (spécialisation Marketing digital ou Soutien opérationnel).

L’ICD Business School vient d’obtenir officiellement* le renouvellement du Grade de Master pour son Programme Grande Ecole visé par l’Etat pour une durée de 4 ans à compter du 1er septembre 2021 ainsi que le visa du Bachelor « Responsable du développement commercial et du marketing ». *Bulletin Officiel Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation n°28 du 15 juillet 2021

vie associative ICD BS
étudiante ICD

ICD BUSINESS SCHOOL : L’ENTRETIEN DÉCOUVERTE

Faroudja BOUCHENTOUF, directrice de ICD Business School, et Elsa MARGERIT, en 3e année du Bachelor ICD Parcours Business Development, ont accepté de répondre à nos questions.

vie associative à ICD business school

picto tonavenirICD Business School attache une grande importance à la vie associative de ses étudiants; pour quelles raisons ?

directrice ICDFaroudja BOUCHENTOUF • La vie associative est une opportunité pour les étudiants de renforcer leur sens de l’engagement. Que les projets soient sociétaux, sportifs, récréatifs, tous œuvrent pour le bien des autres. Ces valeurs sont celles que nous souhaitons également insuffler dans notre positionnement d’école d’un commerce plus responsable.

Au-delà de cette vertu, l’associatif est un terrain d’épanouissement personnel très intéressant pour les étudiants qui s’investissent pleinement dans les projets.

Ils contribuent, non seulement, au dynamisme du campus, à la qualité de l’expérience vécue au quotidien par les étudiants et cela leur permet aussi de de développer des compétences et des qualités distinctives et valorisantes telles que le leadership, le sens des responsabilités, la capacité à collaborer et à prendre des décisions.

S’impliquer dans une association s’inscrit sur la durée et cela amène donc les étudiants à progresser, à prendre plus de responsabilités comme celle d’encadrer des étudiants plus jeunes pour transmettre les valeurs et les ambitions d’associations ancrées dans l’expérience de l’ICD.

picto tonavenirConfinement, fermeture des frontières, cours en visio… la crise sanitaire que nous traversons depuis mars 2020 a eu des répercussions sur la vie quotidienne de nombreux étudiants. Comment cette situation a-t-elle été gérée à l’ICD ?

Cette année 2020-221 a été un véritable catalyseur d’innovation pour l’ICD.

Cela nous a amenés à développer davantage encore notre capacité à nous adapter, à nous réinventer et à adopter les nouvelles technologies tout en maintenant des liens forts entre les équipes pédagogiques et les étudiants malgré la distance imposée par les circonstances.

L’ICD a su s’adapter dans des temps très rapides grâce aux investissements matériels et humains réalisés pour équiper et former tous les acteurs concernés mais aussi et surtout grâce à l’investissement et à la complicité de tous pour assurer la continuité de nos activités.

Toutes les salles ont été équipées de matériel vidéos streaming, toutes les équipes ont été formées au télétravail, les enseignants au télé-enseignement, les étudiants au télé-apprentissage.

Tout le monde a révisé ses méthodes, son organisation et a beaucoup appris pendant cette période dont nous sortons grandis.

Nous avons conscience également des difficultés personnelles et extra-scolaires rencontrées par nos étudiants.

L’ICD a beaucoup investi sur les initiatives d’accompagnement et de soutien, avec une épicerie solidaire, du suivi psychologique et toute une série de contenus inspirants proposés sous forme de conférences leur permettant de se projeter avec plus de confiance vers l’avenir.

Les expatriations ont été maintenues chaque fois que cela était possible ou des solutions ont été trouvées et proposées avec nos partenaires afin que chaque étudiant puisse vivre une expérience internationale. Les missions en entreprises ont été maintenues avec une adaptation du suivi.

picto tonavenirDes changements ou des aménagements importants sont-ils à prévoir dans les mois et les années à venir à l’ICD ?

L’ICD est dans une logique de développement et souhaite mener sa stratégie « école d’un commerce plus responsable » à l’horizon 2025.

Notre stratégie se décline en plusieurs axes :

La pédagogie, avec la révision des programmes qui intègre une forte dimension RSE, entrepreneuriale et une réflexion approfondie sur l’innovation pédagogique et l’accompagnement de nos enseignants dans le développement de leurs méthodes et approches.

L’international, avec le lancement de nouveaux programmes ou parcours tout en anglais, le développement de nouveaux partenariats avec des universités étrangères et le souhait aussi de cibler des programmes d’échanges accrédités ainsi que le renforcement de collaborations internationales dans le cadre de travaux de recherche conjoints.

La recherche, dont les domaines que nous avons définis sont en parfait alignement avec le positionnement fort de notre école, avec notamment le lancement d’un institut prospectif des métiers du commerce et de la distribution au travers de notre laboratoire de recherche – le Lara – pour identifier, anticiper et définir les métiers de demain du commerce en tenant compte des implications du digital et l’IA entre autres.

L’expérience étudiante qui reste au centre de nos préoccupations et au cœur de nos programmes. Nous allons continuer à exploiter les avancées technologiques avec de nouvelles méthodes et des équipements modernes pour améliorer l’efficacité de l’acte pédagogique. Il s’agit aussi de faire de l’école ICD un lieu de vie multiculturel au sein duquel étudiants, enseignants, équipes encadrantes et partenaires évoluent dans un espace d’échanges et d’innovation.

picto tonavenirQuelle orientation souhaitez-vous installer pour l’ICD ?

Diplômée d’études de littérature et civilisation britannique et américaine et titulaire d’un master of science en entrepreneuriat, je débute ma carrière dans le domaine commercial en formation continue au sein de SLTI (centre de formation qui accompagne les entreprises dans la montée en compétence de leurs collaborateurs).

En 1999, je rejoins le Groupe IGS en tant que formatrice puis responsable de formation sur des parcours de spécialité Commerce et Marketing de Bac +2 à Bac +5. Mon expertise dans l’accompagnement des étudiants et ma vocation pour le management m’amènent à assurer la direction d’activités au sein du CFA IGS. J’y noue des relations avec les institutions et le monde économique, particulièrement le secteur bancaire que je vais contribuer à développer sur la formation des cadres de la banque de réseau.

Nommée directrice de l’ICD en septembre dernier, je m’inscris ainsi dans la continuité du plan stratégique défini visant un positionnement responsable et une reconnaissance internationale renforcée.

Forte d’une expérience sur l’alternance et d’une parfaite connaissance de l’ICD, j’œuvrerai au développement de l’apprentissage, en droite ligne avec les valeurs sociales portées par l’école. L’étudiant sera au cœur du dispositif au travers d’une culture « student centric » dans l’ensemble des programmes et services proposés aux étudiants pour confirmer l’approche pédagogique très humaine et de proximité que l’ICD souhaite incarner par l’accompagnement personnalisé de ses apprenants.

picto tonavenirComment avez-vous profité de la vie associative à l’ICD durant votre formation ?

étudiante ICDELSA MARGERIT • En tant qu’étudiante : dès le début de mes années à l’ICD la vie associative était au centre. Avec un séminaire d’intégration encadré par le BDE et une journée au Parc Astérix. Cela m’a permis de créer des liens avec les personnes de ma promotion et de faire le premier pas dans les études supérieures beaucoup plus facilement et entourée.

Au fil de l’année entre afterwork et partenariat proposés pour améliorer notre vie en passant par des animations sur le campus et les soirées, la vie associative est le lien entre tous les étudiants cela permet de connaître et discuter avec beaucoup de monde venant d’univers différents en profitant avec eux de tous les événements proposés par la vie associative.

En tant que membre d’une association : Avec l’expérience que j’ai pu avoir lors de ma première année, j’ai voulu m’engager dans la vie étudiante et devenir membre d’association. Cela m’a permis d’être plus professionnelle, autonome et de faire encore plus de rencontres. J’ai voulu faire vivre aux nouveaux étudiants ce que la vie associative m’a apporté afin qu’ils profitent de leur vie d’étudiante à fond.

picto tonavenirQuel a été votre meilleur souvenir “associatif” ?

En tant qu’étudiante : le ski est mon meilleur souvenir, partir une semaine entre amis dans un cadre étudiant comme on le voit dans les films. Du sport, de la neige, des amis et des fêtes
.

En tant que membre d’une association : le travail sur le terrain en général, entre staff sur un événement sur lequel on travaille longtemps  avec une équipe soudée, crée beaucoup de souvenirs.

picto tonavenirVous avez pu bénéficier d’une alternance au sein de l’école ; quelles étaient vos prérogatives et qu’avez-vous retenu de cette expérience ?

Avoir la double casquette étudiante/administration m’intéresse, je voulais savoir comment cela fonctionne de l’intérieur. Cette alternance rentre dans mon domaine d’études et me permet de comprendre le fonctionnement de ma propre école. Cela m’a appris de savoir travailler en équipe et m’a fait sortir de ma zone de confort en devenant force de proposition.

picto tonavenirQue ferez-vous à l’issue de votre Bachelor ?

Après mon Bachelor je souhaite entrer dans le monde du travail mais avant cela je compte voyager un peu.

Choisissez un sujet