• ESCE PARIS

ESCE : l’école de commerce post-bac
qui vous offre le monde !

Dans moins de 2 ans, l’ESCE fêtera son cinquantenaire. Installée sur les campus de Paris et de esce paris lyonLyon, l’École Supérieure de Commerce Extérieur est née en 1968 à l’initiative du Centre Français du Commerce Extérieur. Une longévité qui témoigne à la fois de la qualité de son enseignement et de sa capacité à comprendre et à restituer efficacement les enjeux nombreux et incontournables d’une économie mondialisée.

N’en déplaise à ceux qui pointent du doigt le classement modeste de l’ESCE dans les palmarès récents des écoles de commerce post-bac, l’excellence pédagogique de l’école sur l’ensemble des sujets qui touchent au commerce international demeure un atout indéniable.

C’est d’ailleurs dans la perspective de faire de l’école une référence en la matière, que Jean Audouard compte bien engager les forces vives de ses équipes dans les prochaines années.

Depuis près de 50 ans, la mission de l’ESCE est de former des jeunes au développement international des entreprises dans le respect de valeurs de tolérance, d’ouverture multiculturelle et d’esprit d’initiative.

directeur ESCE Paris

Jean Audouard

Formations dispensées intégralement en anglais, séjours à l’international jusqu’à 18 mois, corps enseignant multi-culturel, mise en place d’une dizaine de spécialisations en 2e cycle d’études, développement des doubles diplômes… le cap suivi par le tout nouveau directeur de l’ESCE n’incline guère au louvoiement.

L’homme qui connaît bien l’école pour l’avoir dirigé pendant dix ans (2004-2014), a accepté ce nouveau challenge avec une confiance et une détermination revendiquées.

Ajoutons que sur les quelques 2500 élèves que compte l’école, 20% sont étrangers et représentent une cinquantaine de nationalités différentes.

Le monde au programme de l’ESCE

Stratégie, management & environnement de l’entreprise, Affaires internationales & Supply chain management, Marketing & communication, Finances, Audit & Contrôle, Sciences Humaines : les 3 années du cycle 1 de l’ESCE couvrent tous les champs permettant d’appréhender la vie et le fonctionnement d’une entreprise au plan international.

Durant les 2 années du second cycle, les étudiants se voient proposer d’approfondir un domaine spécifique. La formation transversale aux Affaires internationales est complétée par une spécialisation au choix, parmi lesquelles : finance, contrôle de gestion,  entrepreneuriat & innovation, marketing international du Luxe ou de l’agro-alimentaire… Et même « Bien être au travail & Management des Ressources Humaines », qui offre à n’en pas douter de belles perspectives d’avenir professionnel.

Double diplôme ESCE/HEIP

Allier relations internationales et commerce international

MPA HEIP
+ Diplôme Grande Ecole de l’ESCE

Programme en 2 ans,
avec 3 spécialisations :
• Stratégie et politique de défense
• Organisations et fonctions publiques internationales
• Affaires internationales et politiques du développement

Double diplôme
ESCE/ECE PARIS

Pour devenir ingénieur-manager

Master ESCE + diplôme d’ingénieur de l’ECE Paris

Programme en 2 ans permettant d’intégrer l’un des 3 cursus suivants
de l’ECE Paris :
• Finance et ingénierie quantitative
• Système d’information,
big data et sécurité
• Nouvelles énergies et environnement.

Admission à l’ESCE : avec quel Sesame ?

L’école est ouverte, sur concours, aux titulaires d’un Bac ou d’un Bac+1. Les inscriptions peuvent être faites sur le site de la banque d’épreuves SESAME, dont l’ESCE est l’un des membres fondateurs.

Gage d’exigence, la sélection est ardue : en moyenne, sur 10 étudiants admis au sein de l’école, 7 ont obtenu une mention au baccalauréat. Et en 2015, un peu plus de 500 élèves ont intégré l’ESCE sur près de 4000 candidats. C’est dire combien la stratégie affichée s’inscrit dans une volonté d’excellence.

locaux esce paris

L’ESCE : une école reconnue en France et à l’international

Outre le fait qu’elle compte parmi les quelques écoles post-bac membres de la CGE et qu’elle est habilitée par l’Etat à délivrer un diplôme Bac+5 revêtu du grade de Master à ses étudiants, l’ESCE peut se targuer d’être accréditée par l’EFMD. Cette organisation basée à Bruxelles qui audite et évalue enseignements prodigués et écoles, a attribué le label EPAS au programme grande école dispensé par l’ESCE.

étudiants esce paris

ESCE : L’ENTRETIEN DÉCOUVERTE

Jean Audouard, directeur de l’ESCE, et Ophélie Michel, étudiante en 2ème année dans le cadre du programme Franco-Allemand de l’ESCE, ont accepté de répondre à nos questions.

directeur ESCE Paris

Jean Audouard

Pouvez-vous nous présenter l’ESCE ?

L’ESCE est une Ecole Supérieure de Commerce post-bac à vocation internationale qui offre aux étudiants des parcours individualisés : cursus en double-diplôme, apprentissage, choix de cours optionnels et choix de filières spécialisés afin de développer à la fois une compétence dans le domaine du management et de la vente à l’international et une compétence au choix dans les domaines de la finance ou du marketing ou des ressources humaines ou encore de l’entreprenariat.

Depuis près de 50 ans, la mission de l’ESCE est de former des jeunes au développement international des entreprises dans le respect de valeurs de tolérance, d’ouverture multiculturelle et d’esprit d’initiative.

Indépendamment de la politique de maintien des accréditations nationales et internationales les plus exigeantes sur le plan académique, les axes stratégiques majeurs de l’école sont :

  • d’une part une amplification de son internationalisation par le recrutement croissant d’étudiants et d’enseignants internationaux et une politique de double-diplôme,
  • d’autre part un développement de l’intégration des jeunes diplômés dans les PME/PMI qui représente aujourd’hui seulement 50% des postes pourvus à la sortie de l’école car le vivier d’emplois à venir se situe dans ces entreprises que ce soit en France ou à l’étranger,
  • enfin une volonté d’accroître la dimension culturelle de ses enseignements afin que nos jeunes diplômés soient à même de développer leur sens d’analyse et leur créativité.

Nous avons la chance d’avoir intégré le Groupe INSEEC-Eiffel dont l’extraordinaire diversité des formations et l’implantation de Campus à l’international dans des villes telles que Monaco, San Francisco, Londres, Shanghaï ou Genève sont des atouts majeurs pour notre école dans le cadre d’accord à venir de double diplômes et d’échanges d’étudiants.

L’ESCE a une personnalité internationale forte dont témoigne le parcours professionnel de nos plus de 9 000 diplômés.

Il est impératif pour l’ESCE de rester unique et spécifique dans le paysage de l’enseignement supérieur en apportant aux étudiants ce qu’ils ne pourront pas trouver ailleurs :

  • des programmes exclusivement tournés vers l’international qui font une place majeure à l’inter culturalité et à l’ouverture culturelle des étudiants ;
  • des méthodes pédagogiques axées sur des projets mobilisateurs, sur l’animation de thématiques inter disciplinaires et sur des formes d’enseignements novatrices en mode projet,
  • un accompagnement pédagogique et individualisé et de grande qualité.

Quelle est votre vision pour l’école ?

Indépendamment de ce que j’ai exprimé précédemment, ma vision de l’ESCE est qu’elle sache former les étudiants à une agilité relationnelle, une souplesse et une adaptabilité permanente qui sont cruciales pour réussir professionnellement dans le monde actuel.

En effet, les entreprises réclament un savoir-faire croissant des jeunes diplômés, afin qu’ils sachent mettre en perspective leur métier dans le processus global de création de valeur de l’entreprise. Cependant, les organisations vivent une complexité croissante dans lesquelles, pour se repérer et bien agir, il faut donc avoir un savoir-être culturel personnel important (les territoires personnels sont fondamentaux…) et une confiance en soi solide.

On constate chaque année l’émergence de nouveaux métiers liés aux nouvelles contraintes et nouvelles formes d’organisation : environnement, exigences de l’attente des consommateurs, le poids croissant des normes et règlements, les nouvelles technologies et l’évolution des métiers traditionnels est très rapide.

Quelles seront les fonctions occupées par nos étudiants dans quelques années ? Nul ne le sait vraiment mais ce qu’on peut dire avec certitude c’est que l’ouverture à l’autre, la capacité de comprendre et d’analyser, l’aptitude à la créativité et à l’innovation, le travail en équipe, la motivation à agir ensemble seront des fondamentaux.

Il faut donc apprendre à apprendre en permanence et j’ai donc l’idée que l’ESCE doit devenir un lieu d’apprentissage de plus en plus ouvert sur le monde, les nouvelles technologies et les dimensions culturelles.

Que répondriez-vous à ceux qui vous demanderaient pourquoi choisir l’ESCE et y passer 5 ans ?

Il faut venir aux journées portes ouvertes d’une Ecole afin de rencontrer ses étudiants, ses professeurs, son encadrement et ressentir « son âme », cette unité du mouvement en train de se faire comme dirait le philosophe Leibniz.

L’ESCE organise, le samedi 4 mars prochain sur notre magnifique Campus parisien, ou le samedi 11 mars sur notre campus lyonnais, une journée d’information et d’échanges sur ses programmes. Venez nous rencontrer afin de mieux nous connaître.

Y passer 5 ans, c’est bénéficier d’enseignements remarquables et d’un programme adapté à la compréhension de la vie de l’entreprise dans toutes ses dimensions internationales et managériales. C’est partir d’un à deux ans étudier à l’étranger chez l’un, ou plus, de nos 180 partenaires universitaires à travers le monde. C’est réaliser une expérience professionnelle unique au travers de 15 mois de stage en entreprise. C’est devenir trilingue et établir au cours des cinq années d’étude un réseau unique et remarquable avec ses camarades, ses diplômés, ses partenaires universitaires et ses milliers d’entreprises qui nous font confiance depuis près de 50 ans.

Mais venir à l’ESCE c’est d’abord participer au mouvement du monde en train de se faire et cela, c’est magique !

étudiante esceOphélie Michel

Quels ont été les principaux critères vous ayant conduit à opter pour l’ESCE ?

Je souhaitais réaliser une école post-bac afin de rentrer directement dans le sujet en mettant en application la théorie avec la pratique. J’étais à la recherche d’une école proposant un parcours franco-allemand qui me permettrait de continuer à développer mon Allemand.

A la suite de cette recherche, je me suis penchée sur la reconnaissance de l’école et de son diplôme autant sur le plan national, qu’international ; ainsi que son implantation dans le monde professionnel et les différents partenaires. La possibilité de partir chaque année, par le biais de stage ou en échange universitaire m’a attirée, souhaitant travailler à l’international.

Dans le cadre de mon programme, je réalise deux ans de mon cursus en Allemagne, à la HWR Berlin, une université reconnue en Allemagne. L’insertion professionnelle est au centre de notre formation avec quinze mois de stage en cinq ans, permettant d’avoir une réelle implantation sur le marché du travail.

Le dernier critère portait sur la localisation du campus. J’ai ainsi commencé mon cursus sur le campus de Lyon étant Lyonnaise avant de découvrir le campus de Paris.

Vos attentes ont-elles été satisfaites ? Quels sont selon vous les points forts de cette école ?

Dans l’ensemble, mes attentes vis-à-vis de l’ESCE ont été satisfaites, les cours sont variés, intéressants et englobent toutes les compétences qu’un manager doit maîtriser dans le monde actuel.

Les professeurs sont à l’écoute et s’adaptent en fonction des élèves. L’international est au cœur des valeurs de l’ESCE, l’école est ancienne et reconnue. Il s’agit d’une école à taille humaine avec des classes d’une vingtaine de personnes, des professeurs natifs dans les langues ainsi que des professionnels dans la plupart des matières.

Son réseau de partenaires ainsi que son réseau d’Alumni sont des atouts essentiels. La location de ses campus et le développement constant des programmes.

Quelles sont tes matières préférées et pourquoi ?

Aujourd’hui, j’ai dans l’idée de travailler entre les pays germanophones et francophones. Le parcours que je réalise me permet une implantation sur les différents marchés et la connaissance de ceux-ci. Une de mes aspirations se tourne vers l’entreprenariat. Je souhaite créer mon entreprise dans l’évènementiel. La spécialité « Entreprenariat » ainsi que l’incubateur me permettraient de développer un projet clés en main.

 

 

2018-06-13T21:16:45+00:00