Conseiller en orientation scolaire à Versailles, dans les Yvelines (78), Sonia Tarrada connaît bien les problématiques liées au choix d’une filière d’études; issue d’une formation littéraire, elle a enseigné durant plus d’une décennie avant de rejoindre le réseau Tonavenir.net.

Les conseillers racontent

Pour comprendre en quoi consiste le travail d'un Conseiller en orientation scolaire chez Tonavenir.net, rien de mieux que d'évoquer des cas concrets. Régulièrement, l'un d'eux abordera sur ce blog une problématique particulière à travers le récit d'une expérience vécue.
L'occasion aussi d'interroger le jeune (et parfois sa famille) quant à ses objectifs, ses souhaits, ses projets d'avenir.

Opter pour un BTS ou pour un DUT est parfois un choix provisoire. Mais que faire ensuite lorsque l’on veut poursuivre ses études ?

Sonia évoque la situation de Marion Valentin, actuellement étudiante en BTS MUC (Management des Unités Commerciales), qu’elle a rencontrée en juin dernier à la fin de sa première année de BTS.

Nombreux sont les élèves de Terminale qui, à défaut de savoir vers quelles études se diriger, optent pour un BTS ou un DUT sans se projeter au-delà de ces deux années de formation. Seulement voilà : dès le début de la 2ème année de BTS, la problématique de la poursuite des études se pose à nouveau et plus rapidement qu’imaginée.

Lorsqu’elle était en Terminale STMG, Marion n’avait aucune idée précise des études qu’elle souhaitait poursuivre. Le choix du BTS s’est fait un peu par défaut; ses professeurs lui expliquant que les sections “technos” n’étaient pas adaptées à des filières de type Licence ou DUT.

L’enjeu était donc le suivant : identifier les formations accessibles à une élève de BTS et prendre en charge intégralement le dépôt de tous les dossiers d’admission.

Après un test d’orientation et plusieurs entretiens, Marion a réalisé qu’elle voulait vraiment travailler dans la communication. Nous avons donc étudié ensemble toutes les possibilités qui s’offraient à elle. Après avoir passé en revue les universités, les IAE et les écoles spécialisées, Marion a clairement montré son intérêt pour les formations en communication des écoles de commerce. Sa seule crainte : les concours et les oraux de motivation.

Nous avons donc mis en place une stratégie d’action :

  • choix des écoles par rapport à ses aspirations,
  • prise de connaissance des concours et choix parmi ceux qui lui étaient accessibles en prenant en compte sa formation, ses points forts et points faibles,
  • organisation de visites d’écoles,
  • et enfin préparation aux oraux de motivation.

Aujourd’hui Marion prépare 3 concours : Passerelle, Tremplin et Ambition+ pour entrer dans des écoles de commerce; elle va par ailleurs passer les sélections des IAE et déposer des demandes en faculté pour entrer en 3ème année de licence.

Que faire après un BTS ou un DUT ? Marion, pourquoi as-tu choisi un BTS MUC ?

C’est le seul BTS qui avait le plus de matières générales et qui me permettait de choisir plus tard des choses différentes. Je ne savais pas ce que je voulais faire, ni quels domaines me plaisaient. Je ne voulais pas faire un choix tout de suite après la terminale. Seulement au bout d’un an, je me suis demandée ce que j’allais faire et là j’ai réalisé que je ne savais toujours pas et surtout quelles étaient mes possibilités. On me disait que je ne pourrai pas faire l’université et que ma formation me menait vers une licence professionnelle mais je voulais faire des études et ne pas m’arrêter au bout de trois ans.

En quoi Sonia t’a-t-elle aidée ?

Elle m’a aidé à reprendre confiance. Je ne savais pas que j’avais accès à autant de formations même si je suis consciente que je vais avoir du travail pour y parvenir et, du coup, je réalise que le BTS n’était pas un frein à de grandes études. Je prépare mes concours tout en suivant assidument mes cours en BTS et je me sens prête à affronter un jury. Si je n’ai pas mes concours, j’ai postulé dans d’autres formations qui me permettront de retenter des concours plus tard. Cette démarche m’a permis de trouver ma formation sur le long terme et de me préparer en toute sérénité. En plus de l’orientation, j’ai pu bénéficier d’une vraie préparation personnalisée aux oraux.

En savoir + sur Sonia Tarrada