Vous n’avez pas gagné le concours du meilleur job au monde organisé par l’Office de tourisme d’Australie ? Rassurez-vous : il existe une autre solution pour les adeptes de séjours à l\’international et autres jobs à l’étranger. Elle s’intitule V.I.E pour Volontariat International en Entreprise. Vous n’aurez peut-être pas l’occasion de jouer les « explorateurs gastronomiques » ou les « gardiens de diables de Tasmanie », mais si votre candidature est retenue, vous pourriez vous voir confier une mission de plusieurs mois à l’autre bout du monde.

Géré par UBIFRANCE (un organisme qui accompagne les entreprises françaises souhaitant se développer à l’export), le V.I.E existe depuis une quinzaine d’années. Il a succédé au défunt Service national de la coopération. À la différence du PVT (Permis Vacances Travail), qui permet de concilier découverte touristique et jobs d’été dans des commerces ou des entreprises du pays concerné, le Volontariat International en Entreprise vous permettra de travailler dans une filiale d’une entreprise française basée à l’étranger.

Indéniablement, la formule séduit : depuis son lancement en 2001, plus de 30.000 jeunes ont bénéficié du système. Et début 2014, plus de 8 000 volontaires sillonnaient la planète au sein de près de 1800 entreprises. Question destination, l’Europe arrive largement en tête avec près de 45% des affectations, tandis que les pays du Proche et du Moyen Orient occupe la queue du classement (seulement 3%).

Autre facteur important : selon Michel Lodolo, directeur de V.I.E chez UBIFRANCE, plus de 9 volontaires sur 10 trouveraient un emploi dans l’année qui suit la fin de leur mission. Et pour la plupart d’entre eux au sein de l’entreprise qui les a missionné.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le V.I.E

  • réservé aux adultes de nationalité française (ou européenne la cas échéant), âgés de 18 à 27 ans inclus et pouvant produire un casier judiciaire vierge !
  • pour des missions allant de six à vingt-quatre mois
  • domaines plébiscités par les entreprises : Gestion/finance, Commerce, Technologies (informatique, télécoms…) et Ingénierie (génie civil, mécanique…)
  • les modalités d’accès et les rémunérations forfaitaires proposées (fixe + variable) varient d’un pays à l’autre; allez savoir pourquoi, les montants fixés pour un départ en Afghanistan sont ainsi sensiblement supérieurs à ceux octroyés pour les Bahamas !
  • si vous êtes sélectionné, vous devrez passer une visite médicale et procéder aux vaccinations requises
  • avant de postuler pour une mission, assurez-vous aussi…
    que vos diplômes et vos compétences coïncident avec la mission à pourvoir,
    que votre niveau dans la langue de travail est suffisante,
    que vous vous sentez capable de vous adapter au mode de vie de votre pays de destination et de vivre sans vos proches durant plusieurs mois !

Pour en savoir +

Obtenir des informations sur le VIE
Trouver une mission