Les MOOC’s, acronyme de Massive Online Open Courses, sont des cours en ligne un peu particulier. Que vous souhaitiez apprendre à développer un site web sous html5, comprendre les rouages des sciences politiques ou découvrir les bases de l’astronomie, ces formations dispensées sur Internet sont nées il y a moins de 10 ans en Amérique du Nord. Certains les qualifient à tort d’alternative pédagogique sophistiquée aux tutoriaux (ou didacticiels), ces diaporamas et vidéos expliquant très précisément et très concrètement comment préparer une tarte à la rhubarbe ou réparer une chaudière à gaz de la marque Schtroumpf. Certes, le MOOC a pour point commun avec un cours en ligne « classique », celui de mettre en relation des personnes ayant envie d’apprendre ou de se perfectionner et des spécialistes (enseignants ou pas) des sujets concernés.

C’est quoi un MOOC ?

Cependant, tous les cours en ligne ne sont pas des MOOC’s. Car pour bénéficier de cette appellation, certains critères doivent être remplis.

  • en tout premier lieu, il doit s’agir de « cours »; la dimension pédagogique est donc essentielle; la mise à disposition de ressources seules ne suffit pas à faire un MOOC,
  • ils doivent être interactifs et proposer, par exemple, des espaces de discussions ou des exercices corrigés par les enseignants…
  • ils doivent comporter un nombre significatif d’étudiants inscrits, d’où le terme « Massive », qui prend toute sa signification dans un forum, par exemple; autrement dit le monde entier devrait pouvoir s’inscrire à un MOOC,
  • ils doivent être libre d’accès; chacun doit pouvoir s’inscrire sans condition d’origine, de sexe, de niveau d’étude… et sans pour autant être étudiant dans l’école ou l’université qui dispense le cours; là aussi, la terminologie « d’Open Course » prend toute sa valeur,
  • la durée du cours enfin est importante; celle-ci est rarement inférieure à 4/5 semaines en général.

Aujourd’hui, la plupart des Universités et des grandes écoles s’est engouffrée dans le phénomène du MOOC avec une réussite plus ou moins grande. Si la gratuité était l’apanage des premières formations en ligne, la recherche de rentabilisation est en passe de devenir la règle pour une grande partie des opérateurs. Qu’il s’agisse de délivrer un diplôme certifiant, de proposer des cours individualisés, de développer des formations spécifiques pour les salariés des entreprises… l’enjeu financier est désormais prépondérant. Même si le modèle économique parfait reste à inventer.

mooc et cours en ligne

Tonavenir.net a sélectionné quelques-unes de ces formations innovantes que sont les MOOC’s en privilégiant les plus importantes en nombre de cours dispensés. Bien entendu, il suffira de se rendre sur le site web d’une université ou d’une grande école pour connaître les solutions spécifiques proposées.

FUN – France Université Numérique compte parmi la vingtaine de mesures prises par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche dans le cadre de la loi de juillet 2013. Ces projets tendent à mettre le numérique au coeur des développements futurs : qu’il s’agisse des modes d’enseignement et de transmission du savoir, de l’aide à l’orientation et à l’insertion professionnelle.
Une centaine de cours est actuellement en ligne sur le portail, répartie en 14 domaines d’enseignement (Économie, Entrepreneuriat, Management, Santé…).

COURSERA – Mise en place il y a 3 ans à peine, cette plateforme d’origine Californienne fait déjà partie des plus importants intermédiaires de MOOC’s dans le monde. Elle compte plus d’une centaine de grandes écoles et universités françaises et internationales, des millions d’étudiants et près d’un millier de cours dans une trentaine de langues et 25 domaines différents.

OPEN EDUCATION EUROPA – Cette plateforme initiée par la Commission Européenne en 2013 met à la disposition des étudiants l’ensemble des ressources européennes dites « open source ». Une dizaine de thématiques différentes, 17 langues et près de 1300 formations disponibles gratuitement.

UDEMY – Incontestable numéro un en nombre de cours proposés, Udemy, entreprise américaine, affiche plus de 25.000 sessions de formations dans plus de 80 langues et une cinquantaine de domaines qui va du design au développement personnel en passant par le marketing ou la musique.

MOOC Francophone – Un portail qui comme son nom l’indique ne liste que des MOOC’s en français. 22 thèmes enregistrés (Arts/Littérature, Biologie/Géologie…) et près de 150 cours proposés.

Sources :
Guide du MOOC de Matthieu Cisel