Pour certains, la préparation à un entretien oral relève de l’exercice superflu voire totalement inutile. En général, les personnes parfaitement à l’aise dans leurs baskets doutent de l’intérêt de préparer leurs oraux, aux motifs que leur détermination est sans faille, leur parcours sans faute et leur sens de la répartie sans égal.

Autant le dire sans détour : sauf rares exceptions, ces orateurs-nés auto-proclamés se fourvoient en pensant que l’oral d’un concours est une formalité  ! Il arrive souvent qu’un entretien entamé le regard décidé et le sourire immaculé aux lèvres se termine en sueur. Froide bien entendu !

Me préparer à un entretien oral ? Vous plaisantez ? Moi j’ai une méga tchatche et je sais parfaitement quoi dire en toutes circonstances !

La motivation, l’élocution, la cohérence du projet de formation au regard des attentes professionnelles, la connaissance de l’établissement pour lequel le candidat postule… Voici quelques-unes des nombreuses interrogations auxquelles s’intéresseront les responsables de l’école durant un laps de temps le plus souvent réduit. Mais selon les cas, l’étudiant devra aussi être en mesure de répondre aux questions qui concernent sa personnalité, sa capacité d’adaptation, son ouverture d’esprit, son esprit d’équipe, etc. Bref : il devra être apte à montrer quel type d’individu il est.

Si la métamorphose n’est évidemment pas une option, il pourra être parfois opportun de choisir ce que l’on montre de soi et d’améliorer la façon dont le fait. D’où l’intérêt de préparer son entretien oral. Qu’il s’agisse d’ailleurs de l’oral d’un concours ou plus largement d’un entretien pour un emploi.

Pour le plaisir des zygomatiques autant que pour la compréhension de ce qui précède, observons le comédien Albert Dupontel confronté à l’oral du baccalauréat. Manifestement assez peu préparé !

Mais alors comment se préparer à l’oral d’un concours ?

Les recommandations à suivre varient en fonction de l’oral à passer et de l’établissement concerné mais aussi selon les besoins du candidat, ses aptitudes personnelles… Voici malgré tout 3 conseils simples et importants qu’il convient de prendre en compte quel que soit le cas de figure :

  • Se préparer à un entretien oral permet de mettre des mots sur les idées. Ne pas s’y préparer conduit le plus souvent à un échec.
  • Avoir en tête un objectif professionnel précis et savoir l’expliquer
  • Soigner sa présentation physique

Et si vous envisagez de tester votre aptitude à l’oral et cherchez à améliorer votre prestation, contactez-nous !